Informations en continu

CAN 2021 : cap au Sud pour l’Algérie, piégeux pour le Maroc, la RDC et la Tunisie - Afrik-Foot

Google Actualités - il y a 1 heure 20 min
CAN 2021 : cap au Sud pour l’Algérie, piégeux pour le Maroc, la RDC et la Tunisie  Afrik-Foot

A l'issue du tirage au sort des éliminatoires de la CAN 2021 effectué ce jeudi au Caire, on remarque que les cadors ont globalement été protégés. On notera ...

Tirage au sort Elim. CAN 2021 : La Côte d'Ivoire dans la Poule K avec le Niger et Madagascar - Mondialsport.net

Google Actualités - il y a 1 heure 52 min
Tirage au sort Elim. CAN 2021 : La Côte d'Ivoire dans la Poule K avec le Niger et Madagascar  Mondialsport.net

Fin du suspense pour les 52 sélections membres de la Confédération Africaine de Football (CAF). Tenu ce jeudi 18 juillet au Caire, le tirage au sort de la 33è ...

CAN 2021 : Madagascar avec la Côte d'ivoire, le Niger et l'Ethiopie - Orange actu Madagascar

Google Actualités - il y a 2 heures 22 min
CAN 2021 : Madagascar avec la Côte d'ivoire, le Niger et l'Ethiopie  Orange actu Madagascar

Le tirage au sort pour les qualifications à la Coupe d'Afrique des Nations (CAN) 2021 s'est déroulé ce jeudi soir au Caire en Egypte.

maliweb.net - Sauvegarde du fleuve Niger : Le combat louable de l'ABFN et d'autres associations - Journal Le Républicain (maliweb.net)

Google Actualités - il y a 2 heures 58 min
maliweb.net - Sauvegarde du fleuve Niger : Le combat louable de l'ABFN et d'autres associations  Journal Le Républicain (maliweb.net)

Troisième fleuve d'Afrique par sa longueur après le Nil et le Congo, le fleuve Niger ce joyau joue un rôle primordial dans les six pays qu'il traverse. La vie de ...

Oui au leadership féminin au Niger ! | Médiathèque - Deutsche Welle

Google Actualités - il y a 3 heures 53 min
Oui au leadership féminin au Niger ! | Médiathèque  Deutsche Welle

Des jeunes filles réunies au sein d'une association dénommée "Cellule Nigérienne des Jeunes Filles Leaders", s'engagent pour le leadership féminin.

Présidentielle au Niger: «Pour le président issoufou, je suis le candidat le plus légitime - L'Opinion

Google Actualités - il y a 5 heures 32 min
Présidentielle au Niger: «Pour le président issoufou, je suis le candidat le plus légitime  L'Opinion

Ministre d'Etat de l'Intérieur et candidat du Parti nigérien pour la démocratie et le socialisme (PNDS) à la présidentielle de 2020, Mohamed Bazoum, 59 ans, est ...

Niger : vers la mise en place d'une stratégie de stabilisation du bassin du lac Tchad contre Boko Haram - Chine.org

Google Actualités - il y a 5 heures 56 min
Niger : vers la mise en place d'une stratégie de stabilisation du bassin du lac Tchad contre Boko Haram  Chine.org

Les gouverneurs des régions frontalières du Bassin du lac Tchad (Nigeria, Cameroun, Tchad et Niger) ainsi que des représentants de l'Union africaine (UA) et ...

Mohamed Bazoum (ministre de l'Intérieur du Niger): «On a mis fin à l'EI en Irak, pas à ses excroissances en Afrique !» - L'Opinion

Google Actualités - il y a 5 heures 59 min
Mohamed Bazoum (ministre de l'Intérieur du Niger): «On a mis fin à l'EI en Irak, pas à ses excroissances en Afrique !»  L'Opinion

Ministre d'Etat de l'Intérieur et candidat du Parti nigérien pour la démocratie et le socialisme (PNDS) à la présidentielle de 2020, Mohamed Bazoum, 59 ans, est ...

Niger: Région de Tillabery et Tahoua - Cartographie des Besoins en Assainissement sur les Sites DREC - Juin 2019 - Niger - ReliefWeb

Google Actualités - il y a 6 heures 1 min
Niger: Région de Tillabery et Tahoua - Cartographie des Besoins en Assainissement sur les Sites DREC - Juin 2019 - Niger  ReliefWeb

A *service* provided by UN OCHA. ReliefWeb has been the leading online source for reliable and timely humanitarian information on global crises and disasters ...

Niger: Région de Tillabery et Tahoua - Cartographie des Besoins en Assainissement sur les Sites DREC - Juin 2019 - Niger - ReliefWeb

Google Actualités - il y a 6 heures 1 min
Niger: Région de Tillabery et Tahoua - Cartographie des Besoins en Assainissement sur les Sites DREC - Juin 2019 - Niger  ReliefWeb

A *service* provided by UN OCHA. ReliefWeb has been the leading online source for reliable and timely humanitarian information on global crises and disasters ...

Niger: Région de Tillabery et Tahoua - Cartographie des Besoins en Assainissement sur les Sites DREC - Juin 2019 - Niger - ReliefWeb

Google Actualités - il y a 6 heures 1 min
Niger: Région de Tillabery et Tahoua - Cartographie des Besoins en Assainissement sur les Sites DREC - Juin 2019 - Niger  ReliefWeb

A *service* provided by UN OCHA. ReliefWeb has been the leading online source for reliable and timely humanitarian information on global crises and disasters ...

La CEDEAO franchit une nouvelle étape importante pour mettre fin au mariage des enfants !

Tamtaminfo - il y a 7 heures 53 min

La rencontre des 1ères Dames de l’espace CEDEAO sur le genre et l’éducation a eu lieu hier à Niamey en marge de la rencontre au Sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union Africaine.   C’est un forum de haut niveau, organisé par la Fondation Tattali Iyali de la Première Dame, Dr. Lalla Malika Issoufou, qui a mobilisé les acteurs clés de la lutte contre le mariage des enfants et pour le maintien de la jeune fille à l’école.

Le Président en exercice de la CEDEAO, Président de la République du Niger,  Issoufou Mahamadou, a été représenté à ce panel par le Premier ministre Brigi Rafini, qui a encouragé la nouvelle dynamique de l’autonomisation de la femme dans la région….

Les ONG Internationales, actives pour mettre fin au mariage des enfants en Afrique de l’Ouest saluent l’engagement historique des Premières Dames et des Chefs d’Etat de la CEDEAO ! Alors que les Chefs d’Etats Africains réunis à Niamey délibéraient sur la future zone de libre échange continentale, les Premières Dames de la CEDEAO ont lancé un appel historique aux Chefs d’Etats de la Communauté des Etats d’Afrique de l’Ouest pour « mettre fin au Mariage des Enfants en Afrique de l’ouest, promouvoir la scolarisation des jeunes filles et renforcer leur autonomisation ».

Réunis pour une rencontre de haut niveau, en marge du 33e sommet du l’Union Africain à Niamey (Niger), ce dimanche 07 Juillet 2019, les Premières Dames ont lancé l’« Appel de Niamey » à l’endroit des chefs d’Etat. Cet appel arrive à point nommé pour renforcer un momentum politique au plus haut niveau, sur une question non seulement essentielle, mais aussi urgente pour l’Afrique de l’Ouest. Effectivement, l’ensemble des pays d’Afrique de l’Ouest sont touchés par ce phénomène aux conséquences catastrophiques pour cette région.

Chaque année, environ 15 millions de filles sont mariées avant l’âge de 18 ans, dont 39% en Afrique sub-saharienne. Et 6 des 10 pays aux taux de prévalence les plus élevés au monde se trouvent en Afrique de l’Ouest. Or cette pratique se traduit par des violences physiques et morales, et se traduit le plus souvent la fin de la scolarité pour les enfants mariés.

Cette Conférence a vu la participation des décideurs politiques, des bailleurs, des jeunes, des ONGs, du Système des Nations Unies et des leaders traditionnels et religieux qui se sont tous accordés sur l’importance de mettre fin à ce phénomène. « Quelques semaines après l’adoption par la CEDEAO de la déclaration et de la feuille de route pour la prévention et la réponse au mariage des enfants, cette rencontre marque une étape décisive qui doit maintenant être suivi d’actions concrètes sur le terrain » souligne Awa Faly Ba de Plan International.

Et de rajouter que « dans cette mise en œuvre, le potentiel des jeunes en tant qu’acteurs de changement sera crucial et devra être valorisé pour en finir avec un phénomène qui hypothèque non seulement l’avenir des filles mais aussi du continent. ». Selon l’Ambassadrice des Jeunes, Myriam Mohamed Noura, « Tous les décideurs doivent agir en synergie pour rehausser l’âge du mariage à 18 ans, assurer l’application effective des lois existantes sur la protection des filles et multiplier les mesures de dénonciation pour maintenir les filles à l’école ».

Mais, les changements concrets ne seront visibles que lorsque les engagements pris seront mis en œuvre. « C’est pourquoi, il nous semble important aujourd’hui de travailler à la mise en œuvre et au suivi de la feuille de route de la CEDEAO qui permettrait aux Chefs d’Etats de s’assurer de son avancée et de la mobilisation des ressources nécessaires pour sa mise en œuvre et afin de répondre à l’appel des Premières Dames » rappelle Robert Lankenau de Mercy Corps.

Ce travail doit s’accompagner d’une harmonisation des lois, pour que le mariage ne soit plus autorisé pour les garçons et les filles de moins de 18 ans, sans exception. « Les principales conventions régionales et internationales relatives aux droits humains fixent l’âge minimum du mariage à 18 ans. Elles ont été ratifiées par la plupart des pays de la CEDEAO. Elles doivent à présent être mise en œuvre au niveau national » insiste Yves Habumugisha de World Vision.

Finalement, au-delà de l’arsenal juridique et législatif, nous devons nous engager collectivement dans la recherche de solutions avec les communautés à la base, nos leaders religieux et traditionnels, mais aussi avec notre jeunesse éduquée. « A ce titre, je suis ravi de noter que suite au Sommet Africain sur les Mutilations Génitale Féminine et le Mariages d’Enfants, tenu à Dakar en juin 2019, le Grand Iman en second de l’Université de Al-Azhar en Egypte a déclaré que les mariages doivent se faire sur la base d’un consentement mutuel, de personnes âgées de 18 ans révolus » a déclaré Eric Hazard de Save the Children.

Cette fatwa d’une des institutions les plus respectées dans le monde Musulman, représente une opportunité pour engager le dialogue avec les leaders religieux et aider à changer certains comportements ENDS:// Pour toute information vous pouvez nous contacter aux adresses ci-dessous :

Par Ali Adamou Harouna, +227 92187353, ali.adamou@savethechildren.org – Elisabeth Adewalé, +227 88546454, Elizabeth.Adewale@plan-international.org  

Le Directeur général de l'Agence UA Niger 2019 sur le chantier du centre de conférence Mahatma Ghandi - anp.ne

Google Actualités - il y a 8 heures 2 min
Le Directeur général de l'Agence UA Niger 2019 sur le chantier du centre de conférence Mahatma Ghandi  anp.ne

Niamey, 18 juil (ANP)- Le Directeur général de l'Agence UA Niger 2019, Monsieur Saïdil Moctar Mohamed a visité, ce jeudi 18 juillet 2019, le chantier du Centre ...

Lac Tchad: réunion des gouverneurs des provinces limitrophes - RFI

Google Actualités - il y a 9 heures 48 min
Lac Tchad: réunion des gouverneurs des provinces limitrophes  RFI

Les gouverneurs des huit régions transfrontalières du lac Tchad se réunissent pour 48 heures à Niamey, au Niger. Consolidation de la paix et.

Lac Tchad: réunion des gouverneurs des provinces limitrophes - RFI

Google Actualités - il y a 9 heures 48 min
Lac Tchad: réunion des gouverneurs des provinces limitrophes  RFI

Les gouverneurs des huit régions transfrontalières du lac Tchad se réunissent pour 48 heures à Niamey, au Niger. Consolidation de la paix et.

Réunion Des Experts En Hydrocarbures Des Pays Membres De La CEDEAO : Examen Des Documents Stratégiques En Matière De Politique Et D‘approvisionnement En Produits Pétroliers…

Tamtaminfo - il y a 10 heures 46 min

En prélude à la réunion des Ministres des Hydrocarbures des pays membres de la Commission Economique des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) qui se tient aujourd’hui à Niamey, les experts en la matière se sont réunis hier matin à l’auditorium Sani Bako du ministère des Affaires étrangères. Conformément à la procédure prévue par les Actes de la CEDEAO, le projet de Politique de développement des hydrocarbures et le Programme Régional de facilitation de l’approvisionnement en produits pétroliers dans l’espace doivent être présentés aux ministres des Etats membres chargés de ce secteur pour une validation formelle, avant sa transmission aux organes statutaires pour son adoption définitive. Il est donc attendu de cette réunion des experts une validation formelle de ces documents qui ont été examinés au niveau des experts sectoriels ainsi que la formulation de recommandations à l’endroit des ministres du secteur.

D’après le ministre du Pétrole, M. Foumakoye Gado, ces sujets documents sont d’une importance capitale pour notre région si l’on sait les défis nés de ces problématiques. C’est pourquoi, il a exhorté, les participants à revoir avec réalisme, minutie et pragmatisme tous les contours liés à ces documents pour un développement durable qu’ils ont l’obligation d’assurer et d’assumer pour les peuples de l’espace communautaire.

Le ministre du Pétrole a profité de cette tribune pour remercier la Commission de la CEDEAO pour avoir retenu le Niger pour abriter la troisième Edition du Forum des Mines et du Pétroles de la CEDEAO (ECOMOF) en 2020. « Le Niger étant un pays de tradition minière et pétrolière, ECOMOF nous permettra de promouvoir le développement de notre important potentiel dans ces deux secteurs et de tisser des relations de coopération et de partenariat » a-t-il déclaré. Le ministre Foumakoye Gado a rassuré ses collaborateurs que son Département ministériel et celui des Mines ne ménageront aucun effort pour la réussite de cet évènement en s’attelant aux tâches dès à présent avec les Experts de la commission de la CEDEAO et les a invité à participer à cet autre grand rendez-vous.

La politique régionale de développement des Hydrocarbures de la CEDEAO vient à point nommé au moment où le Gouvernement de la République du Niger vient d’adopter une Politique Pétrolière Nationale. « Quant au document sur le Programme régional de facilitation de l’approvisionnement en produits pétroliers dans l’espace, il est en parfaite corrélation avec nos actons » a-t-il déclaré précisant que plusieurs reformes sont en cours et des projets structurants concrets en exécution au Niger pour faire face aux problèmes infrastructurels et d’approvisionnements depuis que le pays est devenu producteur de pétrole. « Ainsi, nous avons une raffinerie de capacité de production de 20000 barils par jour. L’un de nos défis est justement l’acheminement du brut et des produits raffinés » a déclaré M. Foumakoye.

A cela s’ajoute le projet de construction d’un pipeline de 1980km dont 1293 au Niger et 678km au Benin pour transporter le brut destiné à l’exportation. Il ya aussi le projet de construction d’un pipeline multi-produit de 1076km de la SORAZ (raffinerie) à la frontière du Burkina Faso en traversant les grands centres de consommations à l’intérieur du pays et un embranchement de 115km pour ravitailler le dépôt de Tahoua. « Ce projet vise à permettre aussi de ravitailler les pays voisins dont vous êtes les représentants ; avec des avantages économiques, sociaux et environnementaux dont entre autres la réduction progressive du coût de transport des produits pétroliers, la baisse du paramètre transport dans l’indice de péréquation ; la meilleure sécurité d’approvisionnement ; la réduction des émissions de CO2 provenant des camions ; les meilleures entretiens des voies routières » a précisé le ministre Foumakoye.

Le Commissaire Energie et Mines M. Sediko Douka a pour sa part rappelé qu’à ce jour, les experts du secteur des hydrocarbures de la commission de la CEDAO et des Etats membres ont mis au point un projet de politique de développement des hydrocarbures assorti d’une stratégie de mise en œuvre. Conformément aux dispositions du traité révisé de la CEDEAO, l’objectif stratégique de cette politique de développement des hydrocarbures de la CEDEAO (PDHC) est de promouvoir un secteur intégré des ressources en hydrocarbures, devant être au centre des efforts de développement durable de la communauté. « Nous avons tous conscience du statut émergent de l’Afrique de l’Ouest, ainsi que de l’Afrique en général, en tant que hub principal pour les ressources en hydrocarbures. J’espère également que nous avons tous pris note des efforts engagés au niveau de l’Union africaine afin de mettre en place la Zone de libre-échanges continentale africaine, dont le Secrétariat sera installé au Ghana, pays membres de la CEDEAO. Pour l’avenir, ces évaluations ouvrent des perspectives prometteuses pour la région », a-t-il dit.

Le commissaire Douka a indiqué que le projet de Politique de développement des hydrocarbures, animé par une volonté de s’orienter vers le développement, prévoit des décisions importantes à prendre en matière de propriété et d’attribution des ressources, ainsi que de conservation des informations obtenues sur les ressources. Cette politique contient également des dispositions concernant les licences, le contenu local et la participation, les normes de qualité, ainsi que l’industrie pétrochimique, entre autres.

Par Aïssa Abdoulaye Alfary (onep) et Ibrahim Assoumane Farida

Finale De La CAN Egypte 2019 : Qui Succédera Aux Lions Indomptables Du Cameroun ?

Tamtaminfo - il y a 10 heures 53 min

La  Coupe d’Afrique des Nations  tend vers la fin en Egypte avec la finale qui se tiendra demain vendredi  19 Juillet. Mais cette CAN aura réservé au public sportif africain de nombreuses surprises. Les équipes ont livré de beaux spectacles et les rencontres se sont enchainées les unes plus alléchantes que les autres. De manière globale, le niveau technico-tactique est très appréciables au regard de la qualité de jeu produit par les joueurs sur les  installations du Caire, d’Alexandrie, de Suez, et d’Ismailia.

Les deux finalistes à savoir les Lions de la Teranga du Sénégal et les Fennecs d’Algérie figuraient déjà parmi les favoris pour succéder aux Lions Indomptables et décrocher le prestigieux trophée. Chacune de ces deux équipes dispose d’un effectif de qualité capable de la hisser sur le podium.

Le Cameroun, champion en titre a quitté le tournoi précocement en 8e de finale éliminé par le Nigéria. Les autres grands favoris ont peiné pour s’imposer et franchir les 8e de finales. Il s’agit entre autres du pays organisateur avec un Mohamed Salah  méconnaissable face aux Bafana-Bafana. Résultat, l’Egypte quitte tristement le tournoi en 8e de finales.  Malgré leur élimination, les Pharaons d’Egypte demeurent toujours  les  septuples champions d’Afrique.  Le Ghana de André Ayew a trébuché malgré son potentiel appréciable de bons joueurs. A côté de ces désillusions,  le Bénin et  Madagascar ont créé la surprise en franchissant les quarts de finales. Cela traduit un nivellement de valeurs au niveau des équipes nationales des pays participant à la CAN. Désormais, il n’ya plus de petite équipe, et le résultat doit s’acquérir sur le terrain.

Les finalistes de cette édition de la CAN, ont enregistré des parcours appréciables.  Les Fennecs d’Algérie ont survolé leur groupe en infligeant au passage une défaite 1 but à 0 au Sénégal son adversaire de la finale. Sur le plan technique les Fennecs ont fait leur preuve dans tous les compartiments en s’imposant comme une force incomparable dotée d’une défense solide et difficile à franchir. Quant au portier, il a une vision et une lecture précise des manœuvres adverses autour de la surface. Toujours calme et imperturbable, Raïs Mbolhi  figure parmi les meilleurs gardiens du tournoi. Pour ce qui est de l’attaque, elle est percutante et capable de changer la cadence du match. Ce fut le cas lors de la demi-finale contre le Nigéria. Mahrez a perforé le bouclier nigérian d’une frappe sèche suite à un coup franc dans le temps additionnel donnant la chance aux Fennecs d’espérer un second titre de leur histoire.

Mais, les Fennecs doivent aussi craindre, les Lions de la Teranga qui sont en mesure de créer la surprise grâce à la technique et l’expérience de Sadio Mané. Toutefois, les coéquipiers de Sadio Mané ont intérêt à corriger des errements relevés ici et là, lors des précédentes rencontres, pour être à la hauteur des attentes. Au cours de ses dernières confrontations, Mané et ses coéquipiers ont manifesté quelques signes de faiblesse devant les buts adverses. C’est surtout ces erreurs qu’il faudrait corriger afin de contenir la pression algérienne et de pouvoir  remporter pour la première fois la Coupe d’Afrique. Sans nul doute, le  spectacle sera de taille sur la pelouse du stade international de Caire. Car  chacune des deux équipes, a la rage de vaincre, et chacune a les moyens de s’imposer pour s’offrir le trophée. Wait and see !

Laouali Souleymane(ONEP)

FEDERATION D'ATHLETISME : Six athlètes exclus du tournant de la solidarité du Niger - bamada.net

Google Actualités - il y a 12 heures 14 min
FEDERATION D'ATHLETISME : Six athlètes exclus du tournant de la solidarité du Niger  bamada.net

bamada.net Six athlètes Maliens ont été suspendus par la fédération d'athlétisme sans motif. Parmi les athlètes visés par cette décision, figurent : Cheickna ...

Syndicate content