Nigerdiaspora

Syndiquer le contenu
Lien entre les différentes communautés nigériennes et amis du Niger réparties de par le monde. Boubacar Guede
Mis à jour : il y a 1 heure 28 min

A la Présidence de la République : Le Chef de l’Etat reçoit une mission du Millenium Challenge Corporation

il y a 12 heures 40 min

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SE Issoufou Mahamadou, a reçu en audience, hier en fin d’après midi, une délégation du Millenium Challenge Corporation (MCC) conduite par le Chef Exécutif du MCC, Mme Dana J. Hyde. A l‘issue de l’audience, le Chef Exécutif du MCC a affirmé avoir discuté avec le Chef de l’Etat sur les projets de Millenium Challenge Corporation, des projets qui, selon elle, vont renforcer la croissance économique pour le bien-être des populations nigériennes.


Par rapport aux indicateurs de performance de MCC, Mme Dana J. Hyde a affirmé  qu’au fil du temps,  le Niger a amélioré les indicateurs de performance inclus dans le tableau de bord. ‘’Nous sommes là dans le cadre de l’élaboration de ces indicateurs, et nous espérons qu’avec la collaboration nous serons capables d’être éligibles pour la prochaine étape’’, a-t-elle déclaré.
L’audience s’est déroulée en présence de l’ambassadeur des Etats Unis au Niger, SE. Mme Eunice Reddick, de la ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l’Intégration Africaine et des Nigériens de l’Extérieur, Mme Kané Aichatou Boulama, et du ministre du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé, M. Alma Oumarou.
 Aïssa Abdoulaye Alfary

 

04 mars 2015
Source : http://lesahel.org/

A la Présidence de la République : Le Chef de l’Etat reçoit une mission du Millenium Challenge Corporation

il y a 12 heures 40 min

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SE Issoufou Mahamadou, a reçu en audience, hier en fin d’après midi, une délégation du Millenium Challenge Corporation (MCC) conduite par le Chef Exécutif du MCC, Mme Dana J. Hyde. A l‘issue de l’audience, le Chef Exécutif du MCC a affirmé avoir discuté avec le Chef de l’Etat sur les projets de Millenium Challenge Corporation, des projets qui, selon elle, vont renforcer la croissance économique pour le bien-être des populations nigériennes.


Par rapport aux indicateurs de performance de MCC, Mme Dana J. Hyde a affirmé  qu’au fil du temps,  le Niger a amélioré les indicateurs de performance inclus dans le tableau de bord. ‘’Nous sommes là dans le cadre de l’élaboration de ces indicateurs, et nous espérons qu’avec la collaboration nous serons capables d’être éligibles pour la prochaine étape’’, a-t-elle déclaré.
L’audience s’est déroulée en présence de l’ambassadeur des Etats Unis au Niger, SE. Mme Eunice Reddick, de la ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l’Intégration Africaine et des Nigériens de l’Extérieur, Mme Kané Aichatou Boulama, et du ministre du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé, M. Alma Oumarou.
 Aïssa Abdoulaye Alfary

 

04 mars 2015
Source : http://lesahel.org/

Ouverture demain de la 1ère session de l’Assemblée nationale : Arrivée, hier, des délégations parlementaires de la Guinée et du Mali

il y a 13 heures 2 min

Sur invitation du président de l’Assemblée nationale, SE. Amadou Salifou, plusieurs délégations parlementaires des pays amis prendront part à la cérémonie d’ouverture de la 1ère session ordinaire de l’Assemblée nationale qui aura lieu demain 5 mars 2015 à l’hémicycle Place de la Concertation à Niamey.


Déjà dans la matinée d’hier, la délégation du parlement guinéen conduite par le 4ème vice-président de l’Assemblée nationale de Guinée, Elh Mamadou Salim Bâh, est arrivée à Niamey. A sa descente d’avion à l’Aéroport international Diori Hamani, le 4ème président du parlement guinéen a été accueilli par son homologue nigérien l’honorable Mohamed Ben Omar, 4ème Vice président de l’Assemblée nationale du Niger, avant d’être salué par les membres du bureau de l’Assemblée nationale.
Dans la soirée, c’est la délégation parlementaire malienne conduite par le 2ème Vice président de l’Assemblée nationale du Mali l’honorable Amadou Thiam qui a effectué son arrivée. Cette délégation été aussi accueillie par le 4ème Vice président de l’Assemblée nationale, M. Mohamed Ben Omar, avant d’être saluée par les membres du bureau de l’Assemblée nationale.
D’autres délégations parlementaires sont annoncées pour ce soir. Il s’agit notamment de celles du Maroc, du Sénégal, du Tchad et du Togo.
 Siradji Sanda

04 mars 2015
Source : http://lesahel.org/

Ouverture demain de la 1ère session de l’Assemblée nationale : Arrivée, hier, des délégations parlementaires de la Guinée et du Mali

il y a 13 heures 2 min

Sur invitation du président de l’Assemblée nationale, SE. Amadou Salifou, plusieurs délégations parlementaires des pays amis prendront part à la cérémonie d’ouverture de la 1ère session ordinaire de l’Assemblée nationale qui aura lieu demain 5 mars 2015 à l’hémicycle Place de la Concertation à Niamey.


Déjà dans la matinée d’hier, la délégation du parlement guinéen conduite par le 4ème vice-président de l’Assemblée nationale de Guinée, Elh Mamadou Salim Bâh, est arrivée à Niamey. A sa descente d’avion à l’Aéroport international Diori Hamani, le 4ème président du parlement guinéen a été accueilli par son homologue nigérien l’honorable Mohamed Ben Omar, 4ème Vice président de l’Assemblée nationale du Niger, avant d’être salué par les membres du bureau de l’Assemblée nationale.
Dans la soirée, c’est la délégation parlementaire malienne conduite par le 2ème Vice président de l’Assemblée nationale du Mali l’honorable Amadou Thiam qui a effectué son arrivée. Cette délégation été aussi accueillie par le 4ème Vice président de l’Assemblée nationale, M. Mohamed Ben Omar, avant d’être saluée par les membres du bureau de l’Assemblée nationale.
D’autres délégations parlementaires sont annoncées pour ce soir. Il s’agit notamment de celles du Maroc, du Sénégal, du Tchad et du Togo.
 Siradji Sanda

04 mars 2015
Source : http://lesahel.org/

Déclaration de l’Association Nigérienne pour l’Emergence des TIC (ANETIC) : L’Association exige des opérateurs de téléphonie mobile l’amélioration de la qualité de leurs prestations

03/03/2015

 

L’Association Nigérienne pour l’Emergence des TIC (ANETIC), a rendu Publique, vendredi dernier, au Centre des Jeunes Talladjé, une déclaration dans laquelle elle dénonce certains désagréments que subissent les abonnés des opérateurs de téléphonie mobile implantés dans notre pays.

 

Par la même occasion, l’association demande aux opérateurs de parfaire leur prestation envers la clientèle. C’est le président de l’ANETIC, M. Ali Soumana, qui a lu la déclaration en présence des membres de ladite structure.
Dans cette déclaration dénonçant la mauvaise qualité des services des télécommunications, le président de l’ANETIC, M. Ali Soumana, a rappelé aux populations que d’après les sanctions infligées aux opérateurs de téléphonie le 29 août 2014 par l'ARTP, les recettes déclarées de l'année 2013, pour tous les opérateurs, s'élèvent à 177.424.282.539 FCFA. Selon M. Ali Soumana, si des concitoyens interpellent les associations des consommateurs chaque jour et dans toutes les régions pour exprimer leur mécontentement par rapport à la mauvaise qualité des services des télécommunications et de l'internet, le BEN ANETIC ne peut qu’imputer cette situation à l'insuffisance des infrastructures. A cela s'ajoutent des difficultés d'interfaçage entre les réseaux et une vétusté quasiment permanente des équipements qui affectent la qualité des services et réduisent la possibilité d'innovation. «Dans cet angle, les grands panneaux publicitaires de 3 G et 3 G+ ne sont pas loin d'une supercherie par rapport à ce que nous indique le logiciel Mobspeed, sur le taux de couverture du réseau et le débit exact du taux de téléchargement sur les Smartphones» estime le président de l’ANETIC.
Au regard de cette situation, le BEN ANETIC exige des opérateurs de téléphonie mobile la suppression des frais clientèle pour permettre l'accessibilité de tous au réseau, d’informer les populations, les utilisateurs et les consommateurs des décisions en matière des télécommunications qui les concernent. L’association demande aussi aux opérateurs de mettre en place un système pour le suivi des plaintes des utilisateurs et de leur traitement et de mettre des fiches pratiques de concurrence et de consommation pour les populations. L’Association rappelle par ailleurs le droit aux usagers de permuter sur un réseau. Par ailleurs, le BEN ANETIC se réserve le droit d'appeler la population pour un début, à observer le boycottage des appels spécifiquement pendant les heures de pointe si toutes ces conditions ne sont pas appliquées pour améliorer la qualité de service dans les jours et les mois à venir.

Mamane Abdoulaye

03 mars 2015
Source :  Le Sahel

 

Déclaration de l’Association Nigérienne pour l’Emergence des TIC (ANETIC) : L’Association exige des opérateurs de téléphonie mobile l’amélioration de la qualité de leurs prestations

03/03/2015

 

L’Association Nigérienne pour l’Emergence des TIC (ANETIC), a rendu Publique, vendredi dernier, au Centre des Jeunes Talladjé, une déclaration dans laquelle elle dénonce certains désagréments que subissent les abonnés des opérateurs de téléphonie mobile implantés dans notre pays.

 

Par la même occasion, l’association demande aux opérateurs de parfaire leur prestation envers la clientèle. C’est le président de l’ANETIC, M. Ali Soumana, qui a lu la déclaration en présence des membres de ladite structure.
Dans cette déclaration dénonçant la mauvaise qualité des services des télécommunications, le président de l’ANETIC, M. Ali Soumana, a rappelé aux populations que d’après les sanctions infligées aux opérateurs de téléphonie le 29 août 2014 par l'ARTP, les recettes déclarées de l'année 2013, pour tous les opérateurs, s'élèvent à 177.424.282.539 FCFA. Selon M. Ali Soumana, si des concitoyens interpellent les associations des consommateurs chaque jour et dans toutes les régions pour exprimer leur mécontentement par rapport à la mauvaise qualité des services des télécommunications et de l'internet, le BEN ANETIC ne peut qu’imputer cette situation à l'insuffisance des infrastructures. A cela s'ajoutent des difficultés d'interfaçage entre les réseaux et une vétusté quasiment permanente des équipements qui affectent la qualité des services et réduisent la possibilité d'innovation. «Dans cet angle, les grands panneaux publicitaires de 3 G et 3 G+ ne sont pas loin d'une supercherie par rapport à ce que nous indique le logiciel Mobspeed, sur le taux de couverture du réseau et le débit exact du taux de téléchargement sur les Smartphones» estime le président de l’ANETIC.
Au regard de cette situation, le BEN ANETIC exige des opérateurs de téléphonie mobile la suppression des frais clientèle pour permettre l'accessibilité de tous au réseau, d’informer les populations, les utilisateurs et les consommateurs des décisions en matière des télécommunications qui les concernent. L’association demande aussi aux opérateurs de mettre en place un système pour le suivi des plaintes des utilisateurs et de leur traitement et de mettre des fiches pratiques de concurrence et de consommation pour les populations. L’Association rappelle par ailleurs le droit aux usagers de permuter sur un réseau. Par ailleurs, le BEN ANETIC se réserve le droit d'appeler la population pour un début, à observer le boycottage des appels spécifiquement pendant les heures de pointe si toutes ces conditions ne sont pas appliquées pour améliorer la qualité de service dans les jours et les mois à venir.

Mamane Abdoulaye

03 mars 2015
Source :  Le Sahel

 

Célébration du 40ème anniversaire du Centre Régional AGHRYMET : L’AGHRYMET, un véritable centre d‘excellence et de référence dans le domaine de la recherche

03/03/2015

 

Le Secrétaire général du ministère de l’Agriculture, M. Illa Djimrao, a présidé, vendredi dernier, dans les locaux du Centre Régional AGHRYMET, la cérémonie de lancement des activités du 40ème anniversaire dudit Centre.

 

Ont pris part à cette cérémonie, le Secrétaire exécutif du CILSS, le représentant des partenaires techniques et financiers, ceux des Organisations régionales et internationales, l’honorable député président de la Commission développement rural et environnement à l’Assemblée nationale et de plusieurs invités.
Dans son discours prononcé à cette occasion le Secrétaire général du Ministère de l’Agriculture a rappelé que l’AGHRYMET est un centre d’excellence qui participe au développement de la sous-région notamment dans le suivi de la campagne agropastorale et de l’environnement grâce à la collaboration fructueuse avec les institutions de recherche du Nord et du Sud. Ce centre s’investit beaucoup dans la formation des cadres de niveau techniciens supérieurs, ingénieurs et masters pour répondre aux besoins des pays de l’espace CILSS/CEDEAO. C’est pourquoi a dit M. Illa Djimrao l’AGHRYMET notre institution commune est devenue un véritable centre d‘excellence et de référence dans ses domaines de compétences comme en témoigne les nombreuses distinctions et reconnaissances par le Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignement Supérieur (CAMES), l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF), l’Organisation Météorologique Mondiale et l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine.
La renommée du Centre Régional AGHRYMET précise le Secrétaire général du Ministère en charge de l’Agriculture, dépasse les frontières de notre continent car sa mission est toujours d’actualité et les défis à relever sont immenses. Cependant, malgré les efforts consentis, déplore t-il, le Sahel fait face à l’insécurité alimentaire aggravé par le changement climatique d’où le rôle prépondérant que doit jouer ce centre dans la recherche perpétuelle d’outils innovants pour renforcer la résilience des populations sahéliennes et Ouest africaines. M. Illa Djimrao a, à cet effet, invité les partenaires techniques et financiers à poursuivre et à renforcer leur soutien au Centre Régional AGHRYMET afin qu’il réussisse sa mission au profit de ces populations.
Cette institution s’est investie selon son premier responsable durant 40 ans dans le renforcement des capacités techniques des services nationaux de la météorologie, de la protection des végétaux, de l’hydraulique, de l’Agriculture et de l’environnement ainsi qu’à la formation de personnel de niveaux techniciens supérieurs, ingénieurs et mastères. En effet, malgré les performances remarquables de ce centre reconnues par les autorités politiques dont certains ministres et partenaires techniques et financiers a dit le Professeur Bouafou Kouamé Guy Marcel, il ne bénéficie pas d’appui financier adéquat et il en est de même pour la recherche qui est la 5ème roue du carrosse AGHRYMET. Il a par ailleurs sollicité l’appui de tous pour le financement de ces deux axes.
Le secrétaire exécutif de CILSS Dr Djimé Adoum a, pour sa part, rendu un hommage particulier à nos Forces de Défense et de Sécurité qui sont en train de faire un travail extraordinaire pour défendre l’intégrité du territoire contre la secte Boko Haram. Cette action des FDS vient contribuer aux efforts consentis par le CILSS pour le développement socioéconomique de la sous région. Le Secrétaire exécutif du CILSS a rendu un hommage aux martyrs tombés sur le champ d’honneur. Quand au représentant des partenaires techniques et financiers M. Yanick Mével, il a félicité et encouragé le centre régional AGHRYMET et son personnel pour le travail abattu par cette institution de première importance qui œuvre dans les domaines cruciaux et d’actualité pour le Sahel et l’Afrique de l’Ouest. Il a réaffirmé l’engagement des partenaires de continuer à appuyer le centre AGHRYMET dans la réalisation des objectifs qui lui sont consignés. Une séance de plantation d’arbres et une visite guidée des locaux ont sanctionné la fin de cette cérémonie.

Aïchatou Hamma Wakasso

03 mars 2015
Source :  Le Sahel

 

Célébration du 40ème anniversaire du Centre Régional AGHRYMET : L’AGHRYMET, un véritable centre d‘excellence et de référence dans le domaine de la recherche

03/03/2015

 

Le Secrétaire général du ministère de l’Agriculture, M. Illa Djimrao, a présidé, vendredi dernier, dans les locaux du Centre Régional AGHRYMET, la cérémonie de lancement des activités du 40ème anniversaire dudit Centre.

 

Ont pris part à cette cérémonie, le Secrétaire exécutif du CILSS, le représentant des partenaires techniques et financiers, ceux des Organisations régionales et internationales, l’honorable député président de la Commission développement rural et environnement à l’Assemblée nationale et de plusieurs invités.
Dans son discours prononcé à cette occasion le Secrétaire général du Ministère de l’Agriculture a rappelé que l’AGHRYMET est un centre d’excellence qui participe au développement de la sous-région notamment dans le suivi de la campagne agropastorale et de l’environnement grâce à la collaboration fructueuse avec les institutions de recherche du Nord et du Sud. Ce centre s’investit beaucoup dans la formation des cadres de niveau techniciens supérieurs, ingénieurs et masters pour répondre aux besoins des pays de l’espace CILSS/CEDEAO. C’est pourquoi a dit M. Illa Djimrao l’AGHRYMET notre institution commune est devenue un véritable centre d‘excellence et de référence dans ses domaines de compétences comme en témoigne les nombreuses distinctions et reconnaissances par le Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignement Supérieur (CAMES), l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF), l’Organisation Météorologique Mondiale et l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine.
La renommée du Centre Régional AGHRYMET précise le Secrétaire général du Ministère en charge de l’Agriculture, dépasse les frontières de notre continent car sa mission est toujours d’actualité et les défis à relever sont immenses. Cependant, malgré les efforts consentis, déplore t-il, le Sahel fait face à l’insécurité alimentaire aggravé par le changement climatique d’où le rôle prépondérant que doit jouer ce centre dans la recherche perpétuelle d’outils innovants pour renforcer la résilience des populations sahéliennes et Ouest africaines. M. Illa Djimrao a, à cet effet, invité les partenaires techniques et financiers à poursuivre et à renforcer leur soutien au Centre Régional AGHRYMET afin qu’il réussisse sa mission au profit de ces populations.
Cette institution s’est investie selon son premier responsable durant 40 ans dans le renforcement des capacités techniques des services nationaux de la météorologie, de la protection des végétaux, de l’hydraulique, de l’Agriculture et de l’environnement ainsi qu’à la formation de personnel de niveaux techniciens supérieurs, ingénieurs et mastères. En effet, malgré les performances remarquables de ce centre reconnues par les autorités politiques dont certains ministres et partenaires techniques et financiers a dit le Professeur Bouafou Kouamé Guy Marcel, il ne bénéficie pas d’appui financier adéquat et il en est de même pour la recherche qui est la 5ème roue du carrosse AGHRYMET. Il a par ailleurs sollicité l’appui de tous pour le financement de ces deux axes.
Le secrétaire exécutif de CILSS Dr Djimé Adoum a, pour sa part, rendu un hommage particulier à nos Forces de Défense et de Sécurité qui sont en train de faire un travail extraordinaire pour défendre l’intégrité du territoire contre la secte Boko Haram. Cette action des FDS vient contribuer aux efforts consentis par le CILSS pour le développement socioéconomique de la sous région. Le Secrétaire exécutif du CILSS a rendu un hommage aux martyrs tombés sur le champ d’honneur. Quand au représentant des partenaires techniques et financiers M. Yanick Mével, il a félicité et encouragé le centre régional AGHRYMET et son personnel pour le travail abattu par cette institution de première importance qui œuvre dans les domaines cruciaux et d’actualité pour le Sahel et l’Afrique de l’Ouest. Il a réaffirmé l’engagement des partenaires de continuer à appuyer le centre AGHRYMET dans la réalisation des objectifs qui lui sont consignés. Une séance de plantation d’arbres et une visite guidée des locaux ont sanctionné la fin de cette cérémonie.

Aïchatou Hamma Wakasso

03 mars 2015
Source :  Le Sahel