Nigerdiaspora

Syndiquer le contenu
Lien entre les différentes communautés nigériennes et amis du Niger réparties de par le monde. Boubacar Guede
Mis à jour : il y a 20 min 45 sec

L'air du temps : Le retour aux sources

22/10/2014

Ça promet d’être croustillant ! Les lampions des manifestations entrant dans le cade de la 6ème  édition du mois de l’expression  de la parenté à plaisanterie s’ouvrent aujourd’hui à Niamey. Au programme de cette édition, des sketches mettant en scène des railleries entre les groupes ethniques de notre pays unis par les liens sacrés du cousinage.

Mieux, une nuit entière sera consacrée à la promotion des liens de parenté et du cousinage que les composantes de la population nigérienne partagent avec des groupes ethniques des pays de la sous-région.


Le thème choisi cette année, à  savoir "comment transmettre aux jeunes générations les vertus de la parenté à plaisanterie ?", est d’une grande pertinence. Il soulève toute la problématique des outils du renforcement et de la perpétuation, au sein de notre société, des rapports de cousinage que nos ancêtres, ces grands visionnaires, ont eu la clairvoyance de tisser. Dire que ces liens ont été créés, souvent au gré des rencontres et des anicroches, entre différentes composantes de notre société !... Ce riche héritage, il faut le conserver jalousement, le répandre et  le raviver dans les cœurs et les esprits de tous les Nigériens. En effet, nul n’est besoin de dire à quel point les rapports de cousinage, ce trésor inaliénable et intarissable, participe à la consolidation de la cohésion au sein de notre société. Véritable régulateur de tension, la parenté à  plaisanterie permet de détendre l’atmosphère et de surmonter les situations les plus délétères.


C’est donc à une sorte de retour aux sources que nous invitent les organisateurs de cette manifestation hautement culturelle. Aussi, à travers toutes les représentations et autres scènes humoristiques retransmises en direct à la télévision, le Niger tout entier baignera dans l’ambiance du rire et des railleries sur fond d’altercations verbales, au goût plutôt plaisant, entre Peulh réputé grand buveur de lait, Maouri gourmand de ‘’béroua’’, Béri-béri amateur de barabousco; Zarma mangeur de ‘’Copto’’, Songay sniffeur de ‘’soundou’’, Bagobiri friand de ‘’bourkoutou’’, Touareg chiqueur de ‘’tabac’’ , Gourmantché buveur de ‘’tchappalo’’, etc. Comme quoi, au Niger, à  chacun sa particularité (ou sa réputation), mais c’est toujours pour en rire et plaisanter. Assurément, au Niger, la concorde nationale n'est pas un vain mot, car elle tient toute sa sève des racines profondes des liens ancestraux.
Assane Soumana


17 octobre 2014

Source : Le Sahel

L'air du temps : Le retour aux sources

22/10/2014

Ça promet d’être croustillant ! Les lampions des manifestations entrant dans le cade de la 6ème  édition du mois de l’expression  de la parenté à plaisanterie s’ouvrent aujourd’hui à Niamey. Au programme de cette édition, des sketches mettant en scène des railleries entre les groupes ethniques de notre pays unis par les liens sacrés du cousinage.

Mieux, une nuit entière sera consacrée à la promotion des liens de parenté et du cousinage que les composantes de la population nigérienne partagent avec des groupes ethniques des pays de la sous-région.


Le thème choisi cette année, à  savoir "comment transmettre aux jeunes générations les vertus de la parenté à plaisanterie ?", est d’une grande pertinence. Il soulève toute la problématique des outils du renforcement et de la perpétuation, au sein de notre société, des rapports de cousinage que nos ancêtres, ces grands visionnaires, ont eu la clairvoyance de tisser. Dire que ces liens ont été créés, souvent au gré des rencontres et des anicroches, entre différentes composantes de notre société !... Ce riche héritage, il faut le conserver jalousement, le répandre et  le raviver dans les cœurs et les esprits de tous les Nigériens. En effet, nul n’est besoin de dire à quel point les rapports de cousinage, ce trésor inaliénable et intarissable, participe à la consolidation de la cohésion au sein de notre société. Véritable régulateur de tension, la parenté à  plaisanterie permet de détendre l’atmosphère et de surmonter les situations les plus délétères.


C’est donc à une sorte de retour aux sources que nous invitent les organisateurs de cette manifestation hautement culturelle. Aussi, à travers toutes les représentations et autres scènes humoristiques retransmises en direct à la télévision, le Niger tout entier baignera dans l’ambiance du rire et des railleries sur fond d’altercations verbales, au goût plutôt plaisant, entre Peulh réputé grand buveur de lait, Maouri gourmand de ‘’béroua’’, Béri-béri amateur de barabousco; Zarma mangeur de ‘’Copto’’, Songay sniffeur de ‘’soundou’’, Bagobiri friand de ‘’bourkoutou’’, Touareg chiqueur de ‘’tabac’’ , Gourmantché buveur de ‘’tchappalo’’, etc. Comme quoi, au Niger, à  chacun sa particularité (ou sa réputation), mais c’est toujours pour en rire et plaisanter. Assurément, au Niger, la concorde nationale n'est pas un vain mot, car elle tient toute sa sève des racines profondes des liens ancestraux.
Assane Soumana


17 octobre 2014

Source : Le Sahel

L’ambassadeur de Cuba rencontre les médias à l’occasion du 146ème anniversaire de l’hymne de Bayamo ou ''l'Hymne des Cubains'' à Niamey : la coopération bilatérale et l’aide cubaine à la lutte contre Ebola au centre des échanges

22/10/2014

Chaque 20 octobre, le peuple cubain célèbre l’anniversaire de l’hymne de Bayamo chanté pour la 1ère  fois en 1868 et qui consacre la prise de la ville de Bayamo par les forces de l'armée indépendantiste. A l’occasion de cette fête nationale cubaine, l’ambassadeur de la République de Cuba au Niger, SE Reinaldo Derivet, a invité la presse en présence du président de l’association de l’amitié et de solidarité entre les peuples cubain et nigérien, Pr. Baragé Moussa, pour expliquer l’importance de cette fête nationale et pour parler de la coopération bilatérale entre son pays et le Niger.


L'Hymne de Bayamo, composé par  Perucho Figueredo, qui fut chanté la première fois, dans sa forme  originale, le 20 octobre 1868, est considéré aujourd'hui, jour de la Culture Cubaine. L'Hymne continue à être interprété durant toutes les luttes libératrices et à la fin du conflit en 1898, il était connu comme ‘’l'Hymne des cubains’’. Selon SE Reinaldo Derivet, c’était Carlos Manuel de Céspedes qui était devenu père de la nation. Il avait émancipé ses esclaves et les avait invités à participer à l'effort commun pour faire de Cuba une nation appartenant à tous, afin de rompre les chaînes imposées par le colonisateur. Pour lui, cette date du 20 Octobre est consacrée à la dénonciation du blocage encore imposé à Cuba il y a plus de 50 ans.
Après ce bref rappel l’historique, le diplomate cubain a indiqué que la coopération bilatérale entre son pays et le Niger se porte bien. ‘’Nous avons un projet d’envoyer des experts médicaux qui viendront au mois de janvier au Niger dans le cadre de la lutte contre le paludisme afin d’aider le Niger à faire face à ce fléau’’, a-t-il déclaré, ajoutant que le Cuba a aussi répondu à la demande de l’Organisation Mondiale de la Santé et de l’ONU d’envoyer une équipe médicale spécialisée en Sierra Léone pour intervenir dans le cadre de la lutte contre la fièvre hémorragique à virus Ebola.
L’ambassadeur de Cuba a précisé que le sommet extraordinaire de ‘’l’Alliance Bolivarienne pour les peuples de Notre Amérique-Traité de Commerce des Peuples (Alba-TCP)’’ sur le virus de l’Ébola qui se tient à la Havane, prendra la prompte décision en réponse à l'appel du secrétaire général de l'ONU et de l'OMS pour faire face, de manière conjointe, à l'épidémie causée par ce virus mortel.
Selon lui, le président cubain, M. Raoul Castro, a également annoncé que bientôt deux autres contingents de personnel de santé seront acheminés au Libéria et en Guinée Conakry pour renforcer ceux qui sont déjà sur place. ‘’Le Président Raul Castro a affirmé que Cuba est prête à travailler avec tous les pays du monde, y compris les États-Unis, dans le cadre de l'intégration, de l'organisation et de la planification avec le respect des protocoles médicaux’’, a affirmé SE. Reinaldo Derivet.
Quant au président de l’Association de l’Amitié et de Solidarité entre les peuples cubain et nigérien, Pr. Baragé Moussa, il a salué et félicité le peuple cubain, tout en lui rendant hommage à l’occasion de ce jour mémorable correspondant à la date de la révolution cubaine. ‘’Nous leur exprimons notre profonde gratitude pour les appuis considérables que les autorités cubaines apportent à notre pays sur le plan médical depuis plus d’une vingtaine d’année’’, a-t-il dit. Il a affirmé ces appuis ont contribué à l’amélioration de la couverture sanitaire au Niger, tout en soutenant que la République de Cuba est l’amie du Tiers Monde et a toujours concrétisé cette amitié par des appuis multiformes dans plusieurs pays du Tiers Monde.
Seini Seydou Zakaria

L’ambassadeur de Cuba rencontre les médias à l’occasion du 146ème anniversaire de l’hymne de Bayamo ou ''l'Hymne des Cubains'' à Niamey : la coopération bilatérale et l’aide cubaine à la lutte contre Ebola au centre des échanges

22/10/2014

Chaque 20 octobre, le peuple cubain célèbre l’anniversaire de l’hymne de Bayamo chanté pour la 1ère  fois en 1868 et qui consacre la prise de la ville de Bayamo par les forces de l'armée indépendantiste. A l’occasion de cette fête nationale cubaine, l’ambassadeur de la République de Cuba au Niger, SE Reinaldo Derivet, a invité la presse en présence du président de l’association de l’amitié et de solidarité entre les peuples cubain et nigérien, Pr. Baragé Moussa, pour expliquer l’importance de cette fête nationale et pour parler de la coopération bilatérale entre son pays et le Niger.


L'Hymne de Bayamo, composé par  Perucho Figueredo, qui fut chanté la première fois, dans sa forme  originale, le 20 octobre 1868, est considéré aujourd'hui, jour de la Culture Cubaine. L'Hymne continue à être interprété durant toutes les luttes libératrices et à la fin du conflit en 1898, il était connu comme ‘’l'Hymne des cubains’’. Selon SE Reinaldo Derivet, c’était Carlos Manuel de Céspedes qui était devenu père de la nation. Il avait émancipé ses esclaves et les avait invités à participer à l'effort commun pour faire de Cuba une nation appartenant à tous, afin de rompre les chaînes imposées par le colonisateur. Pour lui, cette date du 20 Octobre est consacrée à la dénonciation du blocage encore imposé à Cuba il y a plus de 50 ans.
Après ce bref rappel l’historique, le diplomate cubain a indiqué que la coopération bilatérale entre son pays et le Niger se porte bien. ‘’Nous avons un projet d’envoyer des experts médicaux qui viendront au mois de janvier au Niger dans le cadre de la lutte contre le paludisme afin d’aider le Niger à faire face à ce fléau’’, a-t-il déclaré, ajoutant que le Cuba a aussi répondu à la demande de l’Organisation Mondiale de la Santé et de l’ONU d’envoyer une équipe médicale spécialisée en Sierra Léone pour intervenir dans le cadre de la lutte contre la fièvre hémorragique à virus Ebola.
L’ambassadeur de Cuba a précisé que le sommet extraordinaire de ‘’l’Alliance Bolivarienne pour les peuples de Notre Amérique-Traité de Commerce des Peuples (Alba-TCP)’’ sur le virus de l’Ébola qui se tient à la Havane, prendra la prompte décision en réponse à l'appel du secrétaire général de l'ONU et de l'OMS pour faire face, de manière conjointe, à l'épidémie causée par ce virus mortel.
Selon lui, le président cubain, M. Raoul Castro, a également annoncé que bientôt deux autres contingents de personnel de santé seront acheminés au Libéria et en Guinée Conakry pour renforcer ceux qui sont déjà sur place. ‘’Le Président Raul Castro a affirmé que Cuba est prête à travailler avec tous les pays du monde, y compris les États-Unis, dans le cadre de l'intégration, de l'organisation et de la planification avec le respect des protocoles médicaux’’, a affirmé SE. Reinaldo Derivet.
Quant au président de l’Association de l’Amitié et de Solidarité entre les peuples cubain et nigérien, Pr. Baragé Moussa, il a salué et félicité le peuple cubain, tout en lui rendant hommage à l’occasion de ce jour mémorable correspondant à la date de la révolution cubaine. ‘’Nous leur exprimons notre profonde gratitude pour les appuis considérables que les autorités cubaines apportent à notre pays sur le plan médical depuis plus d’une vingtaine d’année’’, a-t-il dit. Il a affirmé ces appuis ont contribué à l’amélioration de la couverture sanitaire au Niger, tout en soutenant que la République de Cuba est l’amie du Tiers Monde et a toujours concrétisé cette amitié par des appuis multiformes dans plusieurs pays du Tiers Monde.
Seini Seydou Zakaria

L’ambassadeur de Cuba rencontre les médias à l’occasion du 146ème anniversaire de l’hymne de Bayamo ou ''l'Hymne des Cubains'' à Niamey : la coopération bilatérale et l’aide cubaine à la lutte contre Ebola au centre des échanges

22/10/2014

Chaque 20 octobre, le peuple cubain célèbre l’anniversaire de l’hymne de Bayamo chanté pour la 1ère  fois en 1868 et qui consacre la prise de la ville de Bayamo par les forces de l'armée indépendantiste. A l’occasion de cette fête nationale cubaine, l’ambassadeur de la République de Cuba au Niger, SE Reinaldo Derivet, a invité la presse en présence du président de l’association de l’amitié et de solidarité entre les peuples cubain et nigérien, Pr. Baragé Moussa, pour expliquer l’importance de cette fête nationale et pour parler de la coopération bilatérale entre son pays et le Niger.


L'Hymne de Bayamo, composé par  Perucho Figueredo, qui fut chanté la première fois, dans sa forme  originale, le 20 octobre 1868, est considéré aujourd'hui, jour de la Culture Cubaine. L'Hymne continue à être interprété durant toutes les luttes libératrices et à la fin du conflit en 1898, il était connu comme ‘’l'Hymne des cubains’’. Selon SE Reinaldo Derivet, c’était Carlos Manuel de Céspedes qui était devenu père de la nation. Il avait émancipé ses esclaves et les avait invités à participer à l'effort commun pour faire de Cuba une nation appartenant à tous, afin de rompre les chaînes imposées par le colonisateur. Pour lui, cette date du 20 Octobre est consacrée à la dénonciation du blocage encore imposé à Cuba il y a plus de 50 ans.
Après ce bref rappel l’historique, le diplomate cubain a indiqué que la coopération bilatérale entre son pays et le Niger se porte bien. ‘’Nous avons un projet d’envoyer des experts médicaux qui viendront au mois de janvier au Niger dans le cadre de la lutte contre le paludisme afin d’aider le Niger à faire face à ce fléau’’, a-t-il déclaré, ajoutant que le Cuba a aussi répondu à la demande de l’Organisation Mondiale de la Santé et de l’ONU d’envoyer une équipe médicale spécialisée en Sierra Léone pour intervenir dans le cadre de la lutte contre la fièvre hémorragique à virus Ebola.
L’ambassadeur de Cuba a précisé que le sommet extraordinaire de ‘’l’Alliance Bolivarienne pour les peuples de Notre Amérique-Traité de Commerce des Peuples (Alba-TCP)’’ sur le virus de l’Ébola qui se tient à la Havane, prendra la prompte décision en réponse à l'appel du secrétaire général de l'ONU et de l'OMS pour faire face, de manière conjointe, à l'épidémie causée par ce virus mortel.
Selon lui, le président cubain, M. Raoul Castro, a également annoncé que bientôt deux autres contingents de personnel de santé seront acheminés au Libéria et en Guinée Conakry pour renforcer ceux qui sont déjà sur place. ‘’Le Président Raul Castro a affirmé que Cuba est prête à travailler avec tous les pays du monde, y compris les États-Unis, dans le cadre de l'intégration, de l'organisation et de la planification avec le respect des protocoles médicaux’’, a affirmé SE. Reinaldo Derivet.
Quant au président de l’Association de l’Amitié et de Solidarité entre les peuples cubain et nigérien, Pr. Baragé Moussa, il a salué et félicité le peuple cubain, tout en lui rendant hommage à l’occasion de ce jour mémorable correspondant à la date de la révolution cubaine. ‘’Nous leur exprimons notre profonde gratitude pour les appuis considérables que les autorités cubaines apportent à notre pays sur le plan médical depuis plus d’une vingtaine d’année’’, a-t-il dit. Il a affirmé ces appuis ont contribué à l’amélioration de la couverture sanitaire au Niger, tout en soutenant que la République de Cuba est l’amie du Tiers Monde et a toujours concrétisé cette amitié par des appuis multiformes dans plusieurs pays du Tiers Monde.
Seini Seydou Zakaria

L’ambassadeur de Cuba rencontre les médias à l’occasion du 146ème anniversaire de l’hymne de Bayamo ou ''l'Hymne des Cubains'' à Niamey : la coopération bilatérale et l’aide cubaine à la lutte contre Ebola au centre des échanges

22/10/2014

Chaque 20 octobre, le peuple cubain célèbre l’anniversaire de l’hymne de Bayamo chanté pour la 1ère  fois en 1868 et qui consacre la prise de la ville de Bayamo par les forces de l'armée indépendantiste. A l’occasion de cette fête nationale cubaine, l’ambassadeur de la République de Cuba au Niger, SE Reinaldo Derivet, a invité la presse en présence du président de l’association de l’amitié et de solidarité entre les peuples cubain et nigérien, Pr. Baragé Moussa, pour expliquer l’importance de cette fête nationale et pour parler de la coopération bilatérale entre son pays et le Niger.


L'Hymne de Bayamo, composé par  Perucho Figueredo, qui fut chanté la première fois, dans sa forme  originale, le 20 octobre 1868, est considéré aujourd'hui, jour de la Culture Cubaine. L'Hymne continue à être interprété durant toutes les luttes libératrices et à la fin du conflit en 1898, il était connu comme ‘’l'Hymne des cubains’’. Selon SE Reinaldo Derivet, c’était Carlos Manuel de Céspedes qui était devenu père de la nation. Il avait émancipé ses esclaves et les avait invités à participer à l'effort commun pour faire de Cuba une nation appartenant à tous, afin de rompre les chaînes imposées par le colonisateur. Pour lui, cette date du 20 Octobre est consacrée à la dénonciation du blocage encore imposé à Cuba il y a plus de 50 ans.
Après ce bref rappel l’historique, le diplomate cubain a indiqué que la coopération bilatérale entre son pays et le Niger se porte bien. ‘’Nous avons un projet d’envoyer des experts médicaux qui viendront au mois de janvier au Niger dans le cadre de la lutte contre le paludisme afin d’aider le Niger à faire face à ce fléau’’, a-t-il déclaré, ajoutant que le Cuba a aussi répondu à la demande de l’Organisation Mondiale de la Santé et de l’ONU d’envoyer une équipe médicale spécialisée en Sierra Léone pour intervenir dans le cadre de la lutte contre la fièvre hémorragique à virus Ebola.
L’ambassadeur de Cuba a précisé que le sommet extraordinaire de ‘’l’Alliance Bolivarienne pour les peuples de Notre Amérique-Traité de Commerce des Peuples (Alba-TCP)’’ sur le virus de l’Ébola qui se tient à la Havane, prendra la prompte décision en réponse à l'appel du secrétaire général de l'ONU et de l'OMS pour faire face, de manière conjointe, à l'épidémie causée par ce virus mortel.
Selon lui, le président cubain, M. Raoul Castro, a également annoncé que bientôt deux autres contingents de personnel de santé seront acheminés au Libéria et en Guinée Conakry pour renforcer ceux qui sont déjà sur place. ‘’Le Président Raul Castro a affirmé que Cuba est prête à travailler avec tous les pays du monde, y compris les États-Unis, dans le cadre de l'intégration, de l'organisation et de la planification avec le respect des protocoles médicaux’’, a affirmé SE. Reinaldo Derivet.
Quant au président de l’Association de l’Amitié et de Solidarité entre les peuples cubain et nigérien, Pr. Baragé Moussa, il a salué et félicité le peuple cubain, tout en lui rendant hommage à l’occasion de ce jour mémorable correspondant à la date de la révolution cubaine. ‘’Nous leur exprimons notre profonde gratitude pour les appuis considérables que les autorités cubaines apportent à notre pays sur le plan médical depuis plus d’une vingtaine d’année’’, a-t-il dit. Il a affirmé ces appuis ont contribué à l’amélioration de la couverture sanitaire au Niger, tout en soutenant que la République de Cuba est l’amie du Tiers Monde et a toujours concrétisé cette amitié par des appuis multiformes dans plusieurs pays du Tiers Monde.
Seini Seydou Zakaria

L’ambassadeur de Cuba rencontre les médias à l’occasion du 146ème anniversaire de l’hymne de Bayamo ou ''l'Hymne des Cubains'' à Niamey : la coopération bilatérale et l’aide cubaine à la lutte contre Ebola au centre des échanges

22/10/2014

Chaque 20 octobre, le peuple cubain célèbre l’anniversaire de l’hymne de Bayamo chanté pour la 1ère  fois en 1868 et qui consacre la prise de la ville de Bayamo par les forces de l'armée indépendantiste. A l’occasion de cette fête nationale cubaine, l’ambassadeur de la République de Cuba au Niger, SE Reinaldo Derivet, a invité la presse en présence du président de l’association de l’amitié et de solidarité entre les peuples cubain et nigérien, Pr. Baragé Moussa, pour expliquer l’importance de cette fête nationale et pour parler de la coopération bilatérale entre son pays et le Niger.


L'Hymne de Bayamo, composé par  Perucho Figueredo, qui fut chanté la première fois, dans sa forme  originale, le 20 octobre 1868, est considéré aujourd'hui, jour de la Culture Cubaine. L'Hymne continue à être interprété durant toutes les luttes libératrices et à la fin du conflit en 1898, il était connu comme ‘’l'Hymne des cubains’’. Selon SE Reinaldo Derivet, c’était Carlos Manuel de Céspedes qui était devenu père de la nation. Il avait émancipé ses esclaves et les avait invités à participer à l'effort commun pour faire de Cuba une nation appartenant à tous, afin de rompre les chaînes imposées par le colonisateur. Pour lui, cette date du 20 Octobre est consacrée à la dénonciation du blocage encore imposé à Cuba il y a plus de 50 ans.
Après ce bref rappel l’historique, le diplomate cubain a indiqué que la coopération bilatérale entre son pays et le Niger se porte bien. ‘’Nous avons un projet d’envoyer des experts médicaux qui viendront au mois de janvier au Niger dans le cadre de la lutte contre le paludisme afin d’aider le Niger à faire face à ce fléau’’, a-t-il déclaré, ajoutant que le Cuba a aussi répondu à la demande de l’Organisation Mondiale de la Santé et de l’ONU d’envoyer une équipe médicale spécialisée en Sierra Léone pour intervenir dans le cadre de la lutte contre la fièvre hémorragique à virus Ebola.
L’ambassadeur de Cuba a précisé que le sommet extraordinaire de ‘’l’Alliance Bolivarienne pour les peuples de Notre Amérique-Traité de Commerce des Peuples (Alba-TCP)’’ sur le virus de l’Ébola qui se tient à la Havane, prendra la prompte décision en réponse à l'appel du secrétaire général de l'ONU et de l'OMS pour faire face, de manière conjointe, à l'épidémie causée par ce virus mortel.
Selon lui, le président cubain, M. Raoul Castro, a également annoncé que bientôt deux autres contingents de personnel de santé seront acheminés au Libéria et en Guinée Conakry pour renforcer ceux qui sont déjà sur place. ‘’Le Président Raul Castro a affirmé que Cuba est prête à travailler avec tous les pays du monde, y compris les États-Unis, dans le cadre de l'intégration, de l'organisation et de la planification avec le respect des protocoles médicaux’’, a affirmé SE. Reinaldo Derivet.
Quant au président de l’Association de l’Amitié et de Solidarité entre les peuples cubain et nigérien, Pr. Baragé Moussa, il a salué et félicité le peuple cubain, tout en lui rendant hommage à l’occasion de ce jour mémorable correspondant à la date de la révolution cubaine. ‘’Nous leur exprimons notre profonde gratitude pour les appuis considérables que les autorités cubaines apportent à notre pays sur le plan médical depuis plus d’une vingtaine d’année’’, a-t-il dit. Il a affirmé ces appuis ont contribué à l’amélioration de la couverture sanitaire au Niger, tout en soutenant que la République de Cuba est l’amie du Tiers Monde et a toujours concrétisé cette amitié par des appuis multiformes dans plusieurs pays du Tiers Monde.
Seini Seydou Zakaria

L’ambassadeur de Cuba rencontre les médias à l’occasion du 146ème anniversaire de l’hymne de Bayamo ou ''l'Hymne des Cubains'' à Niamey : la coopération bilatérale et l’aide cubaine à la lutte contre Ebola au centre des échanges

22/10/2014

Chaque 20 octobre, le peuple cubain célèbre l’anniversaire de l’hymne de Bayamo chanté pour la 1ère  fois en 1868 et qui consacre la prise de la ville de Bayamo par les forces de l'armée indépendantiste. A l’occasion de cette fête nationale cubaine, l’ambassadeur de la République de Cuba au Niger, SE Reinaldo Derivet, a invité la presse en présence du président de l’association de l’amitié et de solidarité entre les peuples cubain et nigérien, Pr. Baragé Moussa, pour expliquer l’importance de cette fête nationale et pour parler de la coopération bilatérale entre son pays et le Niger.


L'Hymne de Bayamo, composé par  Perucho Figueredo, qui fut chanté la première fois, dans sa forme  originale, le 20 octobre 1868, est considéré aujourd'hui, jour de la Culture Cubaine. L'Hymne continue à être interprété durant toutes les luttes libératrices et à la fin du conflit en 1898, il était connu comme ‘’l'Hymne des cubains’’. Selon SE Reinaldo Derivet, c’était Carlos Manuel de Céspedes qui était devenu père de la nation. Il avait émancipé ses esclaves et les avait invités à participer à l'effort commun pour faire de Cuba une nation appartenant à tous, afin de rompre les chaînes imposées par le colonisateur. Pour lui, cette date du 20 Octobre est consacrée à la dénonciation du blocage encore imposé à Cuba il y a plus de 50 ans.
Après ce bref rappel l’historique, le diplomate cubain a indiqué que la coopération bilatérale entre son pays et le Niger se porte bien. ‘’Nous avons un projet d’envoyer des experts médicaux qui viendront au mois de janvier au Niger dans le cadre de la lutte contre le paludisme afin d’aider le Niger à faire face à ce fléau’’, a-t-il déclaré, ajoutant que le Cuba a aussi répondu à la demande de l’Organisation Mondiale de la Santé et de l’ONU d’envoyer une équipe médicale spécialisée en Sierra Léone pour intervenir dans le cadre de la lutte contre la fièvre hémorragique à virus Ebola.
L’ambassadeur de Cuba a précisé que le sommet extraordinaire de ‘’l’Alliance Bolivarienne pour les peuples de Notre Amérique-Traité de Commerce des Peuples (Alba-TCP)’’ sur le virus de l’Ébola qui se tient à la Havane, prendra la prompte décision en réponse à l'appel du secrétaire général de l'ONU et de l'OMS pour faire face, de manière conjointe, à l'épidémie causée par ce virus mortel.
Selon lui, le président cubain, M. Raoul Castro, a également annoncé que bientôt deux autres contingents de personnel de santé seront acheminés au Libéria et en Guinée Conakry pour renforcer ceux qui sont déjà sur place. ‘’Le Président Raul Castro a affirmé que Cuba est prête à travailler avec tous les pays du monde, y compris les États-Unis, dans le cadre de l'intégration, de l'organisation et de la planification avec le respect des protocoles médicaux’’, a affirmé SE. Reinaldo Derivet.
Quant au président de l’Association de l’Amitié et de Solidarité entre les peuples cubain et nigérien, Pr. Baragé Moussa, il a salué et félicité le peuple cubain, tout en lui rendant hommage à l’occasion de ce jour mémorable correspondant à la date de la révolution cubaine. ‘’Nous leur exprimons notre profonde gratitude pour les appuis considérables que les autorités cubaines apportent à notre pays sur le plan médical depuis plus d’une vingtaine d’année’’, a-t-il dit. Il a affirmé ces appuis ont contribué à l’amélioration de la couverture sanitaire au Niger, tout en soutenant que la République de Cuba est l’amie du Tiers Monde et a toujours concrétisé cette amitié par des appuis multiformes dans plusieurs pays du Tiers Monde.
Seini Seydou Zakaria

L’ambassadeur de Cuba rencontre les médias à l’occasion du 146ème anniversaire de l’hymne de Bayamo ou ''l'Hymne des Cubains'' à Niamey : la coopération bilatérale et l’aide cubaine à la lutte contre Ebola au centre des échanges

22/10/2014

Chaque 20 octobre, le peuple cubain célèbre l’anniversaire de l’hymne de Bayamo chanté pour la 1ère  fois en 1868 et qui consacre la prise de la ville de Bayamo par les forces de l'armée indépendantiste. A l’occasion de cette fête nationale cubaine, l’ambassadeur de la République de Cuba au Niger, SE Reinaldo Derivet, a invité la presse en présence du président de l’association de l’amitié et de solidarité entre les peuples cubain et nigérien, Pr. Baragé Moussa, pour expliquer l’importance de cette fête nationale et pour parler de la coopération bilatérale entre son pays et le Niger.


L'Hymne de Bayamo, composé par  Perucho Figueredo, qui fut chanté la première fois, dans sa forme  originale, le 20 octobre 1868, est considéré aujourd'hui, jour de la Culture Cubaine. L'Hymne continue à être interprété durant toutes les luttes libératrices et à la fin du conflit en 1898, il était connu comme ‘’l'Hymne des cubains’’. Selon SE Reinaldo Derivet, c’était Carlos Manuel de Céspedes qui était devenu père de la nation. Il avait émancipé ses esclaves et les avait invités à participer à l'effort commun pour faire de Cuba une nation appartenant à tous, afin de rompre les chaînes imposées par le colonisateur. Pour lui, cette date du 20 Octobre est consacrée à la dénonciation du blocage encore imposé à Cuba il y a plus de 50 ans.
Après ce bref rappel l’historique, le diplomate cubain a indiqué que la coopération bilatérale entre son pays et le Niger se porte bien. ‘’Nous avons un projet d’envoyer des experts médicaux qui viendront au mois de janvier au Niger dans le cadre de la lutte contre le paludisme afin d’aider le Niger à faire face à ce fléau’’, a-t-il déclaré, ajoutant que le Cuba a aussi répondu à la demande de l’Organisation Mondiale de la Santé et de l’ONU d’envoyer une équipe médicale spécialisée en Sierra Léone pour intervenir dans le cadre de la lutte contre la fièvre hémorragique à virus Ebola.
L’ambassadeur de Cuba a précisé que le sommet extraordinaire de ‘’l’Alliance Bolivarienne pour les peuples de Notre Amérique-Traité de Commerce des Peuples (Alba-TCP)’’ sur le virus de l’Ébola qui se tient à la Havane, prendra la prompte décision en réponse à l'appel du secrétaire général de l'ONU et de l'OMS pour faire face, de manière conjointe, à l'épidémie causée par ce virus mortel.
Selon lui, le président cubain, M. Raoul Castro, a également annoncé que bientôt deux autres contingents de personnel de santé seront acheminés au Libéria et en Guinée Conakry pour renforcer ceux qui sont déjà sur place. ‘’Le Président Raul Castro a affirmé que Cuba est prête à travailler avec tous les pays du monde, y compris les États-Unis, dans le cadre de l'intégration, de l'organisation et de la planification avec le respect des protocoles médicaux’’, a affirmé SE. Reinaldo Derivet.
Quant au président de l’Association de l’Amitié et de Solidarité entre les peuples cubain et nigérien, Pr. Baragé Moussa, il a salué et félicité le peuple cubain, tout en lui rendant hommage à l’occasion de ce jour mémorable correspondant à la date de la révolution cubaine. ‘’Nous leur exprimons notre profonde gratitude pour les appuis considérables que les autorités cubaines apportent à notre pays sur le plan médical depuis plus d’une vingtaine d’année’’, a-t-il dit. Il a affirmé ces appuis ont contribué à l’amélioration de la couverture sanitaire au Niger, tout en soutenant que la République de Cuba est l’amie du Tiers Monde et a toujours concrétisé cette amitié par des appuis multiformes dans plusieurs pays du Tiers Monde.
Seini Seydou Zakaria

L’ambassadeur de Cuba rencontre les médias à l’occasion du 146ème anniversaire de l’hymne de Bayamo ou ''l'Hymne des Cubains'' à Niamey : la coopération bilatérale et l’aide cubaine à la lutte contre Ebola au centre des échanges

22/10/2014

Chaque 20 octobre, le peuple cubain célèbre l’anniversaire de l’hymne de Bayamo chanté pour la 1ère  fois en 1868 et qui consacre la prise de la ville de Bayamo par les forces de l'armée indépendantiste. A l’occasion de cette fête nationale cubaine, l’ambassadeur de la République de Cuba au Niger, SE Reinaldo Derivet, a invité la presse en présence du président de l’association de l’amitié et de solidarité entre les peuples cubain et nigérien, Pr. Baragé Moussa, pour expliquer l’importance de cette fête nationale et pour parler de la coopération bilatérale entre son pays et le Niger.


L'Hymne de Bayamo, composé par  Perucho Figueredo, qui fut chanté la première fois, dans sa forme  originale, le 20 octobre 1868, est considéré aujourd'hui, jour de la Culture Cubaine. L'Hymne continue à être interprété durant toutes les luttes libératrices et à la fin du conflit en 1898, il était connu comme ‘’l'Hymne des cubains’’. Selon SE Reinaldo Derivet, c’était Carlos Manuel de Céspedes qui était devenu père de la nation. Il avait émancipé ses esclaves et les avait invités à participer à l'effort commun pour faire de Cuba une nation appartenant à tous, afin de rompre les chaînes imposées par le colonisateur. Pour lui, cette date du 20 Octobre est consacrée à la dénonciation du blocage encore imposé à Cuba il y a plus de 50 ans.
Après ce bref rappel l’historique, le diplomate cubain a indiqué que la coopération bilatérale entre son pays et le Niger se porte bien. ‘’Nous avons un projet d’envoyer des experts médicaux qui viendront au mois de janvier au Niger dans le cadre de la lutte contre le paludisme afin d’aider le Niger à faire face à ce fléau’’, a-t-il déclaré, ajoutant que le Cuba a aussi répondu à la demande de l’Organisation Mondiale de la Santé et de l’ONU d’envoyer une équipe médicale spécialisée en Sierra Léone pour intervenir dans le cadre de la lutte contre la fièvre hémorragique à virus Ebola.
L’ambassadeur de Cuba a précisé que le sommet extraordinaire de ‘’l’Alliance Bolivarienne pour les peuples de Notre Amérique-Traité de Commerce des Peuples (Alba-TCP)’’ sur le virus de l’Ébola qui se tient à la Havane, prendra la prompte décision en réponse à l'appel du secrétaire général de l'ONU et de l'OMS pour faire face, de manière conjointe, à l'épidémie causée par ce virus mortel.
Selon lui, le président cubain, M. Raoul Castro, a également annoncé que bientôt deux autres contingents de personnel de santé seront acheminés au Libéria et en Guinée Conakry pour renforcer ceux qui sont déjà sur place. ‘’Le Président Raul Castro a affirmé que Cuba est prête à travailler avec tous les pays du monde, y compris les États-Unis, dans le cadre de l'intégration, de l'organisation et de la planification avec le respect des protocoles médicaux’’, a affirmé SE. Reinaldo Derivet.
Quant au président de l’Association de l’Amitié et de Solidarité entre les peuples cubain et nigérien, Pr. Baragé Moussa, il a salué et félicité le peuple cubain, tout en lui rendant hommage à l’occasion de ce jour mémorable correspondant à la date de la révolution cubaine. ‘’Nous leur exprimons notre profonde gratitude pour les appuis considérables que les autorités cubaines apportent à notre pays sur le plan médical depuis plus d’une vingtaine d’année’’, a-t-il dit. Il a affirmé ces appuis ont contribué à l’amélioration de la couverture sanitaire au Niger, tout en soutenant que la République de Cuba est l’amie du Tiers Monde et a toujours concrétisé cette amitié par des appuis multiformes dans plusieurs pays du Tiers Monde.
Seini Seydou Zakaria

L’ambassadeur de Cuba rencontre les médias à l’occasion du 146ème anniversaire de l’hymne de Bayamo ou ''l'Hymne des Cubains'' à Niamey : la coopération bilatérale et l’aide cubaine à la lutte contre Ebola au centre des échanges

22/10/2014

Chaque 20 octobre, le peuple cubain célèbre l’anniversaire de l’hymne de Bayamo chanté pour la 1ère  fois en 1868 et qui consacre la prise de la ville de Bayamo par les forces de l'armée indépendantiste. A l’occasion de cette fête nationale cubaine, l’ambassadeur de la République de Cuba au Niger, SE Reinaldo Derivet, a invité la presse en présence du président de l’association de l’amitié et de solidarité entre les peuples cubain et nigérien, Pr. Baragé Moussa, pour expliquer l’importance de cette fête nationale et pour parler de la coopération bilatérale entre son pays et le Niger.


L'Hymne de Bayamo, composé par  Perucho Figueredo, qui fut chanté la première fois, dans sa forme  originale, le 20 octobre 1868, est considéré aujourd'hui, jour de la Culture Cubaine. L'Hymne continue à être interprété durant toutes les luttes libératrices et à la fin du conflit en 1898, il était connu comme ‘’l'Hymne des cubains’’. Selon SE Reinaldo Derivet, c’était Carlos Manuel de Céspedes qui était devenu père de la nation. Il avait émancipé ses esclaves et les avait invités à participer à l'effort commun pour faire de Cuba une nation appartenant à tous, afin de rompre les chaînes imposées par le colonisateur. Pour lui, cette date du 20 Octobre est consacrée à la dénonciation du blocage encore imposé à Cuba il y a plus de 50 ans.
Après ce bref rappel l’historique, le diplomate cubain a indiqué que la coopération bilatérale entre son pays et le Niger se porte bien. ‘’Nous avons un projet d’envoyer des experts médicaux qui viendront au mois de janvier au Niger dans le cadre de la lutte contre le paludisme afin d’aider le Niger à faire face à ce fléau’’, a-t-il déclaré, ajoutant que le Cuba a aussi répondu à la demande de l’Organisation Mondiale de la Santé et de l’ONU d’envoyer une équipe médicale spécialisée en Sierra Léone pour intervenir dans le cadre de la lutte contre la fièvre hémorragique à virus Ebola.
L’ambassadeur de Cuba a précisé que le sommet extraordinaire de ‘’l’Alliance Bolivarienne pour les peuples de Notre Amérique-Traité de Commerce des Peuples (Alba-TCP)’’ sur le virus de l’Ébola qui se tient à la Havane, prendra la prompte décision en réponse à l'appel du secrétaire général de l'ONU et de l'OMS pour faire face, de manière conjointe, à l'épidémie causée par ce virus mortel.
Selon lui, le président cubain, M. Raoul Castro, a également annoncé que bientôt deux autres contingents de personnel de santé seront acheminés au Libéria et en Guinée Conakry pour renforcer ceux qui sont déjà sur place. ‘’Le Président Raul Castro a affirmé que Cuba est prête à travailler avec tous les pays du monde, y compris les États-Unis, dans le cadre de l'intégration, de l'organisation et de la planification avec le respect des protocoles médicaux’’, a affirmé SE. Reinaldo Derivet.
Quant au président de l’Association de l’Amitié et de Solidarité entre les peuples cubain et nigérien, Pr. Baragé Moussa, il a salué et félicité le peuple cubain, tout en lui rendant hommage à l’occasion de ce jour mémorable correspondant à la date de la révolution cubaine. ‘’Nous leur exprimons notre profonde gratitude pour les appuis considérables que les autorités cubaines apportent à notre pays sur le plan médical depuis plus d’une vingtaine d’année’’, a-t-il dit. Il a affirmé ces appuis ont contribué à l’amélioration de la couverture sanitaire au Niger, tout en soutenant que la République de Cuba est l’amie du Tiers Monde et a toujours concrétisé cette amitié par des appuis multiformes dans plusieurs pays du Tiers Monde.
Seini Seydou Zakaria

L’ambassadeur de Cuba rencontre les médias à l’occasion du 146ème anniversaire de l’hymne de Bayamo ou ''l'Hymne des Cubains'' à Niamey : la coopération bilatérale et l’aide cubaine à la lutte contre Ebola au centre des échanges

22/10/2014

Chaque 20 octobre, le peuple cubain célèbre l’anniversaire de l’hymne de Bayamo chanté pour la 1ère  fois en 1868 et qui consacre la prise de la ville de Bayamo par les forces de l'armée indépendantiste. A l’occasion de cette fête nationale cubaine, l’ambassadeur de la République de Cuba au Niger, SE Reinaldo Derivet, a invité la presse en présence du président de l’association de l’amitié et de solidarité entre les peuples cubain et nigérien, Pr. Baragé Moussa, pour expliquer l’importance de cette fête nationale et pour parler de la coopération bilatérale entre son pays et le Niger.


L'Hymne de Bayamo, composé par  Perucho Figueredo, qui fut chanté la première fois, dans sa forme  originale, le 20 octobre 1868, est considéré aujourd'hui, jour de la Culture Cubaine. L'Hymne continue à être interprété durant toutes les luttes libératrices et à la fin du conflit en 1898, il était connu comme ‘’l'Hymne des cubains’’. Selon SE Reinaldo Derivet, c’était Carlos Manuel de Céspedes qui était devenu père de la nation. Il avait émancipé ses esclaves et les avait invités à participer à l'effort commun pour faire de Cuba une nation appartenant à tous, afin de rompre les chaînes imposées par le colonisateur. Pour lui, cette date du 20 Octobre est consacrée à la dénonciation du blocage encore imposé à Cuba il y a plus de 50 ans.
Après ce bref rappel l’historique, le diplomate cubain a indiqué que la coopération bilatérale entre son pays et le Niger se porte bien. ‘’Nous avons un projet d’envoyer des experts médicaux qui viendront au mois de janvier au Niger dans le cadre de la lutte contre le paludisme afin d’aider le Niger à faire face à ce fléau’’, a-t-il déclaré, ajoutant que le Cuba a aussi répondu à la demande de l’Organisation Mondiale de la Santé et de l’ONU d’envoyer une équipe médicale spécialisée en Sierra Léone pour intervenir dans le cadre de la lutte contre la fièvre hémorragique à virus Ebola.
L’ambassadeur de Cuba a précisé que le sommet extraordinaire de ‘’l’Alliance Bolivarienne pour les peuples de Notre Amérique-Traité de Commerce des Peuples (Alba-TCP)’’ sur le virus de l’Ébola qui se tient à la Havane, prendra la prompte décision en réponse à l'appel du secrétaire général de l'ONU et de l'OMS pour faire face, de manière conjointe, à l'épidémie causée par ce virus mortel.
Selon lui, le président cubain, M. Raoul Castro, a également annoncé que bientôt deux autres contingents de personnel de santé seront acheminés au Libéria et en Guinée Conakry pour renforcer ceux qui sont déjà sur place. ‘’Le Président Raul Castro a affirmé que Cuba est prête à travailler avec tous les pays du monde, y compris les États-Unis, dans le cadre de l'intégration, de l'organisation et de la planification avec le respect des protocoles médicaux’’, a affirmé SE. Reinaldo Derivet.
Quant au président de l’Association de l’Amitié et de Solidarité entre les peuples cubain et nigérien, Pr. Baragé Moussa, il a salué et félicité le peuple cubain, tout en lui rendant hommage à l’occasion de ce jour mémorable correspondant à la date de la révolution cubaine. ‘’Nous leur exprimons notre profonde gratitude pour les appuis considérables que les autorités cubaines apportent à notre pays sur le plan médical depuis plus d’une vingtaine d’année’’, a-t-il dit. Il a affirmé ces appuis ont contribué à l’amélioration de la couverture sanitaire au Niger, tout en soutenant que la République de Cuba est l’amie du Tiers Monde et a toujours concrétisé cette amitié par des appuis multiformes dans plusieurs pays du Tiers Monde.
Seini Seydou Zakaria

L’ambassadeur de Cuba rencontre les médias à l’occasion du 146ème anniversaire de l’hymne de Bayamo ou ''l'Hymne des Cubains'' à Niamey : la coopération bilatérale et l’aide cubaine à la lutte contre Ebola au centre des échanges

22/10/2014

Chaque 20 octobre, le peuple cubain célèbre l’anniversaire de l’hymne de Bayamo chanté pour la 1ère  fois en 1868 et qui consacre la prise de la ville de Bayamo par les forces de l'armée indépendantiste. A l’occasion de cette fête nationale cubaine, l’ambassadeur de la République de Cuba au Niger, SE Reinaldo Derivet, a invité la presse en présence du président de l’association de l’amitié et de solidarité entre les peuples cubain et nigérien, Pr. Baragé Moussa, pour expliquer l’importance de cette fête nationale et pour parler de la coopération bilatérale entre son pays et le Niger.


L'Hymne de Bayamo, composé par  Perucho Figueredo, qui fut chanté la première fois, dans sa forme  originale, le 20 octobre 1868, est considéré aujourd'hui, jour de la Culture Cubaine. L'Hymne continue à être interprété durant toutes les luttes libératrices et à la fin du conflit en 1898, il était connu comme ‘’l'Hymne des cubains’’. Selon SE Reinaldo Derivet, c’était Carlos Manuel de Céspedes qui était devenu père de la nation. Il avait émancipé ses esclaves et les avait invités à participer à l'effort commun pour faire de Cuba une nation appartenant à tous, afin de rompre les chaînes imposées par le colonisateur. Pour lui, cette date du 20 Octobre est consacrée à la dénonciation du blocage encore imposé à Cuba il y a plus de 50 ans.
Après ce bref rappel l’historique, le diplomate cubain a indiqué que la coopération bilatérale entre son pays et le Niger se porte bien. ‘’Nous avons un projet d’envoyer des experts médicaux qui viendront au mois de janvier au Niger dans le cadre de la lutte contre le paludisme afin d’aider le Niger à faire face à ce fléau’’, a-t-il déclaré, ajoutant que le Cuba a aussi répondu à la demande de l’Organisation Mondiale de la Santé et de l’ONU d’envoyer une équipe médicale spécialisée en Sierra Léone pour intervenir dans le cadre de la lutte contre la fièvre hémorragique à virus Ebola.
L’ambassadeur de Cuba a précisé que le sommet extraordinaire de ‘’l’Alliance Bolivarienne pour les peuples de Notre Amérique-Traité de Commerce des Peuples (Alba-TCP)’’ sur le virus de l’Ébola qui se tient à la Havane, prendra la prompte décision en réponse à l'appel du secrétaire général de l'ONU et de l'OMS pour faire face, de manière conjointe, à l'épidémie causée par ce virus mortel.
Selon lui, le président cubain, M. Raoul Castro, a également annoncé que bientôt deux autres contingents de personnel de santé seront acheminés au Libéria et en Guinée Conakry pour renforcer ceux qui sont déjà sur place. ‘’Le Président Raul Castro a affirmé que Cuba est prête à travailler avec tous les pays du monde, y compris les États-Unis, dans le cadre de l'intégration, de l'organisation et de la planification avec le respect des protocoles médicaux’’, a affirmé SE. Reinaldo Derivet.
Quant au président de l’Association de l’Amitié et de Solidarité entre les peuples cubain et nigérien, Pr. Baragé Moussa, il a salué et félicité le peuple cubain, tout en lui rendant hommage à l’occasion de ce jour mémorable correspondant à la date de la révolution cubaine. ‘’Nous leur exprimons notre profonde gratitude pour les appuis considérables que les autorités cubaines apportent à notre pays sur le plan médical depuis plus d’une vingtaine d’année’’, a-t-il dit. Il a affirmé ces appuis ont contribué à l’amélioration de la couverture sanitaire au Niger, tout en soutenant que la République de Cuba est l’amie du Tiers Monde et a toujours concrétisé cette amitié par des appuis multiformes dans plusieurs pays du Tiers Monde.
Seini Seydou Zakaria

L’ambassadeur de Cuba rencontre les médias à l’occasion du 146ème anniversaire de l’hymne de Bayamo ou ''l'Hymne des Cubains'' à Niamey : la coopération bilatérale et l’aide cubaine à la lutte contre Ebola au centre des échanges

22/10/2014

Chaque 20 octobre, le peuple cubain célèbre l’anniversaire de l’hymne de Bayamo chanté pour la 1ère  fois en 1868 et qui consacre la prise de la ville de Bayamo par les forces de l'armée indépendantiste. A l’occasion de cette fête nationale cubaine, l’ambassadeur de la République de Cuba au Niger, SE Reinaldo Derivet, a invité la presse en présence du président de l’association de l’amitié et de solidarité entre les peuples cubain et nigérien, Pr. Baragé Moussa, pour expliquer l’importance de cette fête nationale et pour parler de la coopération bilatérale entre son pays et le Niger.


L'Hymne de Bayamo, composé par  Perucho Figueredo, qui fut chanté la première fois, dans sa forme  originale, le 20 octobre 1868, est considéré aujourd'hui, jour de la Culture Cubaine. L'Hymne continue à être interprété durant toutes les luttes libératrices et à la fin du conflit en 1898, il était connu comme ‘’l'Hymne des cubains’’. Selon SE Reinaldo Derivet, c’était Carlos Manuel de Céspedes qui était devenu père de la nation. Il avait émancipé ses esclaves et les avait invités à participer à l'effort commun pour faire de Cuba une nation appartenant à tous, afin de rompre les chaînes imposées par le colonisateur. Pour lui, cette date du 20 Octobre est consacrée à la dénonciation du blocage encore imposé à Cuba il y a plus de 50 ans.
Après ce bref rappel l’historique, le diplomate cubain a indiqué que la coopération bilatérale entre son pays et le Niger se porte bien. ‘’Nous avons un projet d’envoyer des experts médicaux qui viendront au mois de janvier au Niger dans le cadre de la lutte contre le paludisme afin d’aider le Niger à faire face à ce fléau’’, a-t-il déclaré, ajoutant que le Cuba a aussi répondu à la demande de l’Organisation Mondiale de la Santé et de l’ONU d’envoyer une équipe médicale spécialisée en Sierra Léone pour intervenir dans le cadre de la lutte contre la fièvre hémorragique à virus Ebola.
L’ambassadeur de Cuba a précisé que le sommet extraordinaire de ‘’l’Alliance Bolivarienne pour les peuples de Notre Amérique-Traité de Commerce des Peuples (Alba-TCP)’’ sur le virus de l’Ébola qui se tient à la Havane, prendra la prompte décision en réponse à l'appel du secrétaire général de l'ONU et de l'OMS pour faire face, de manière conjointe, à l'épidémie causée par ce virus mortel.
Selon lui, le président cubain, M. Raoul Castro, a également annoncé que bientôt deux autres contingents de personnel de santé seront acheminés au Libéria et en Guinée Conakry pour renforcer ceux qui sont déjà sur place. ‘’Le Président Raul Castro a affirmé que Cuba est prête à travailler avec tous les pays du monde, y compris les États-Unis, dans le cadre de l'intégration, de l'organisation et de la planification avec le respect des protocoles médicaux’’, a affirmé SE. Reinaldo Derivet.
Quant au président de l’Association de l’Amitié et de Solidarité entre les peuples cubain et nigérien, Pr. Baragé Moussa, il a salué et félicité le peuple cubain, tout en lui rendant hommage à l’occasion de ce jour mémorable correspondant à la date de la révolution cubaine. ‘’Nous leur exprimons notre profonde gratitude pour les appuis considérables que les autorités cubaines apportent à notre pays sur le plan médical depuis plus d’une vingtaine d’année’’, a-t-il dit. Il a affirmé ces appuis ont contribué à l’amélioration de la couverture sanitaire au Niger, tout en soutenant que la République de Cuba est l’amie du Tiers Monde et a toujours concrétisé cette amitié par des appuis multiformes dans plusieurs pays du Tiers Monde.
Seini Seydou Zakaria

L’ambassadeur de Cuba rencontre les médias à l’occasion du 146ème anniversaire de l’hymne de Bayamo ou ''l'Hymne des Cubains'' à Niamey : la coopération bilatérale et l’aide cubaine à la lutte contre Ebola au centre des échanges

22/10/2014

Chaque 20 octobre, le peuple cubain célèbre l’anniversaire de l’hymne de Bayamo chanté pour la 1ère  fois en 1868 et qui consacre la prise de la ville de Bayamo par les forces de l'armée indépendantiste. A l’occasion de cette fête nationale cubaine, l’ambassadeur de la République de Cuba au Niger, SE Reinaldo Derivet, a invité la presse en présence du président de l’association de l’amitié et de solidarité entre les peuples cubain et nigérien, Pr. Baragé Moussa, pour expliquer l’importance de cette fête nationale et pour parler de la coopération bilatérale entre son pays et le Niger.


L'Hymne de Bayamo, composé par  Perucho Figueredo, qui fut chanté la première fois, dans sa forme  originale, le 20 octobre 1868, est considéré aujourd'hui, jour de la Culture Cubaine. L'Hymne continue à être interprété durant toutes les luttes libératrices et à la fin du conflit en 1898, il était connu comme ‘’l'Hymne des cubains’’. Selon SE Reinaldo Derivet, c’était Carlos Manuel de Céspedes qui était devenu père de la nation. Il avait émancipé ses esclaves et les avait invités à participer à l'effort commun pour faire de Cuba une nation appartenant à tous, afin de rompre les chaînes imposées par le colonisateur. Pour lui, cette date du 20 Octobre est consacrée à la dénonciation du blocage encore imposé à Cuba il y a plus de 50 ans.
Après ce bref rappel l’historique, le diplomate cubain a indiqué que la coopération bilatérale entre son pays et le Niger se porte bien. ‘’Nous avons un projet d’envoyer des experts médicaux qui viendront au mois de janvier au Niger dans le cadre de la lutte contre le paludisme afin d’aider le Niger à faire face à ce fléau’’, a-t-il déclaré, ajoutant que le Cuba a aussi répondu à la demande de l’Organisation Mondiale de la Santé et de l’ONU d’envoyer une équipe médicale spécialisée en Sierra Léone pour intervenir dans le cadre de la lutte contre la fièvre hémorragique à virus Ebola.
L’ambassadeur de Cuba a précisé que le sommet extraordinaire de ‘’l’Alliance Bolivarienne pour les peuples de Notre Amérique-Traité de Commerce des Peuples (Alba-TCP)’’ sur le virus de l’Ébola qui se tient à la Havane, prendra la prompte décision en réponse à l'appel du secrétaire général de l'ONU et de l'OMS pour faire face, de manière conjointe, à l'épidémie causée par ce virus mortel.
Selon lui, le président cubain, M. Raoul Castro, a également annoncé que bientôt deux autres contingents de personnel de santé seront acheminés au Libéria et en Guinée Conakry pour renforcer ceux qui sont déjà sur place. ‘’Le Président Raul Castro a affirmé que Cuba est prête à travailler avec tous les pays du monde, y compris les États-Unis, dans le cadre de l'intégration, de l'organisation et de la planification avec le respect des protocoles médicaux’’, a affirmé SE. Reinaldo Derivet.
Quant au président de l’Association de l’Amitié et de Solidarité entre les peuples cubain et nigérien, Pr. Baragé Moussa, il a salué et félicité le peuple cubain, tout en lui rendant hommage à l’occasion de ce jour mémorable correspondant à la date de la révolution cubaine. ‘’Nous leur exprimons notre profonde gratitude pour les appuis considérables que les autorités cubaines apportent à notre pays sur le plan médical depuis plus d’une vingtaine d’année’’, a-t-il dit. Il a affirmé ces appuis ont contribué à l’amélioration de la couverture sanitaire au Niger, tout en soutenant que la République de Cuba est l’amie du Tiers Monde et a toujours concrétisé cette amitié par des appuis multiformes dans plusieurs pays du Tiers Monde.
Seini Seydou Zakaria

L’ambassadeur de Cuba rencontre les médias à l’occasion du 146ème anniversaire de l’hymne de Bayamo ou ''l'Hymne des Cubains'' à Niamey : la coopération bilatérale et l’aide cubaine à la lutte contre Ebola au centre des échanges

22/10/2014

Chaque 20 octobre, le peuple cubain célèbre l’anniversaire de l’hymne de Bayamo chanté pour la 1ère  fois en 1868 et qui consacre la prise de la ville de Bayamo par les forces de l'armée indépendantiste. A l’occasion de cette fête nationale cubaine, l’ambassadeur de la République de Cuba au Niger, SE Reinaldo Derivet, a invité la presse en présence du président de l’association de l’amitié et de solidarité entre les peuples cubain et nigérien, Pr. Baragé Moussa, pour expliquer l’importance de cette fête nationale et pour parler de la coopération bilatérale entre son pays et le Niger.


L'Hymne de Bayamo, composé par  Perucho Figueredo, qui fut chanté la première fois, dans sa forme  originale, le 20 octobre 1868, est considéré aujourd'hui, jour de la Culture Cubaine. L'Hymne continue à être interprété durant toutes les luttes libératrices et à la fin du conflit en 1898, il était connu comme ‘’l'Hymne des cubains’’. Selon SE Reinaldo Derivet, c’était Carlos Manuel de Céspedes qui était devenu père de la nation. Il avait émancipé ses esclaves et les avait invités à participer à l'effort commun pour faire de Cuba une nation appartenant à tous, afin de rompre les chaînes imposées par le colonisateur. Pour lui, cette date du 20 Octobre est consacrée à la dénonciation du blocage encore imposé à Cuba il y a plus de 50 ans.
Après ce bref rappel l’historique, le diplomate cubain a indiqué que la coopération bilatérale entre son pays et le Niger se porte bien. ‘’Nous avons un projet d’envoyer des experts médicaux qui viendront au mois de janvier au Niger dans le cadre de la lutte contre le paludisme afin d’aider le Niger à faire face à ce fléau’’, a-t-il déclaré, ajoutant que le Cuba a aussi répondu à la demande de l’Organisation Mondiale de la Santé et de l’ONU d’envoyer une équipe médicale spécialisée en Sierra Léone pour intervenir dans le cadre de la lutte contre la fièvre hémorragique à virus Ebola.
L’ambassadeur de Cuba a précisé que le sommet extraordinaire de ‘’l’Alliance Bolivarienne pour les peuples de Notre Amérique-Traité de Commerce des Peuples (Alba-TCP)’’ sur le virus de l’Ébola qui se tient à la Havane, prendra la prompte décision en réponse à l'appel du secrétaire général de l'ONU et de l'OMS pour faire face, de manière conjointe, à l'épidémie causée par ce virus mortel.
Selon lui, le président cubain, M. Raoul Castro, a également annoncé que bientôt deux autres contingents de personnel de santé seront acheminés au Libéria et en Guinée Conakry pour renforcer ceux qui sont déjà sur place. ‘’Le Président Raul Castro a affirmé que Cuba est prête à travailler avec tous les pays du monde, y compris les États-Unis, dans le cadre de l'intégration, de l'organisation et de la planification avec le respect des protocoles médicaux’’, a affirmé SE. Reinaldo Derivet.
Quant au président de l’Association de l’Amitié et de Solidarité entre les peuples cubain et nigérien, Pr. Baragé Moussa, il a salué et félicité le peuple cubain, tout en lui rendant hommage à l’occasion de ce jour mémorable correspondant à la date de la révolution cubaine. ‘’Nous leur exprimons notre profonde gratitude pour les appuis considérables que les autorités cubaines apportent à notre pays sur le plan médical depuis plus d’une vingtaine d’année’’, a-t-il dit. Il a affirmé ces appuis ont contribué à l’amélioration de la couverture sanitaire au Niger, tout en soutenant que la République de Cuba est l’amie du Tiers Monde et a toujours concrétisé cette amitié par des appuis multiformes dans plusieurs pays du Tiers Monde.
Seini Seydou Zakaria

L’ambassadeur de Cuba rencontre les médias à l’occasion du 146ème anniversaire de l’hymne de Bayamo ou ''l'Hymne des Cubains'' à Niamey : la coopération bilatérale et l’aide cubaine à la lutte contre Ebola au centre des échanges

22/10/2014

Chaque 20 octobre, le peuple cubain célèbre l’anniversaire de l’hymne de Bayamo chanté pour la 1ère  fois en 1868 et qui consacre la prise de la ville de Bayamo par les forces de l'armée indépendantiste. A l’occasion de cette fête nationale cubaine, l’ambassadeur de la République de Cuba au Niger, SE Reinaldo Derivet, a invité la presse en présence du président de l’association de l’amitié et de solidarité entre les peuples cubain et nigérien, Pr. Baragé Moussa, pour expliquer l’importance de cette fête nationale et pour parler de la coopération bilatérale entre son pays et le Niger.


L'Hymne de Bayamo, composé par  Perucho Figueredo, qui fut chanté la première fois, dans sa forme  originale, le 20 octobre 1868, est considéré aujourd'hui, jour de la Culture Cubaine. L'Hymne continue à être interprété durant toutes les luttes libératrices et à la fin du conflit en 1898, il était connu comme ‘’l'Hymne des cubains’’. Selon SE Reinaldo Derivet, c’était Carlos Manuel de Céspedes qui était devenu père de la nation. Il avait émancipé ses esclaves et les avait invités à participer à l'effort commun pour faire de Cuba une nation appartenant à tous, afin de rompre les chaînes imposées par le colonisateur. Pour lui, cette date du 20 Octobre est consacrée à la dénonciation du blocage encore imposé à Cuba il y a plus de 50 ans.
Après ce bref rappel l’historique, le diplomate cubain a indiqué que la coopération bilatérale entre son pays et le Niger se porte bien. ‘’Nous avons un projet d’envoyer des experts médicaux qui viendront au mois de janvier au Niger dans le cadre de la lutte contre le paludisme afin d’aider le Niger à faire face à ce fléau’’, a-t-il déclaré, ajoutant que le Cuba a aussi répondu à la demande de l’Organisation Mondiale de la Santé et de l’ONU d’envoyer une équipe médicale spécialisée en Sierra Léone pour intervenir dans le cadre de la lutte contre la fièvre hémorragique à virus Ebola.
L’ambassadeur de Cuba a précisé que le sommet extraordinaire de ‘’l’Alliance Bolivarienne pour les peuples de Notre Amérique-Traité de Commerce des Peuples (Alba-TCP)’’ sur le virus de l’Ébola qui se tient à la Havane, prendra la prompte décision en réponse à l'appel du secrétaire général de l'ONU et de l'OMS pour faire face, de manière conjointe, à l'épidémie causée par ce virus mortel.
Selon lui, le président cubain, M. Raoul Castro, a également annoncé que bientôt deux autres contingents de personnel de santé seront acheminés au Libéria et en Guinée Conakry pour renforcer ceux qui sont déjà sur place. ‘’Le Président Raul Castro a affirmé que Cuba est prête à travailler avec tous les pays du monde, y compris les États-Unis, dans le cadre de l'intégration, de l'organisation et de la planification avec le respect des protocoles médicaux’’, a affirmé SE. Reinaldo Derivet.
Quant au président de l’Association de l’Amitié et de Solidarité entre les peuples cubain et nigérien, Pr. Baragé Moussa, il a salué et félicité le peuple cubain, tout en lui rendant hommage à l’occasion de ce jour mémorable correspondant à la date de la révolution cubaine. ‘’Nous leur exprimons notre profonde gratitude pour les appuis considérables que les autorités cubaines apportent à notre pays sur le plan médical depuis plus d’une vingtaine d’année’’, a-t-il dit. Il a affirmé ces appuis ont contribué à l’amélioration de la couverture sanitaire au Niger, tout en soutenant que la République de Cuba est l’amie du Tiers Monde et a toujours concrétisé cette amitié par des appuis multiformes dans plusieurs pays du Tiers Monde.
Seini Seydou Zakaria

Dosso : renforcement des capacités syndicales des dirigeants de l’USN

22/10/2014

Dosso abrite, depuis lundi dernier, un atelier régional sur la responsabilité syndicale au sein de l’Union des Scolaires Nigériens. Organisé par la coalition ‘’Niger d’abord, KISHIN KASSA’’, avec l’appui du PASOC 2, cet atelier qui durera trois jours est destiné à l’USN, avec l’objectif de contribuer à l’efficacité de l’action syndicale au sein de l’Union, au renforcement de ses capacités et de celles  de ses leaders à promouvoir la responsabilité syndicale.


Les principaux thèmes à l’ordre du jour des travaux se rapportent au leadership en milieu scolaire syndical, la citoyenneté et la gouvernance locale, le plaidoyer et le lobbying, la gestion non violente des conflits et la technique de négociations.
La cérémonie d’ouverture a été présidée par le Secrétaire général de la région de Dosso, M. Yahaya Tankari, en présence des autorités administratives, du secrétaire général du comité directeur de l’USN, du président de la coalition Niger D’abord KISHIN KASSA, et de nombreux invités.
Dans l’allocution qu’il a prononcée à l’ouverture des travaux, le Secrétaire général de la région de Dosso M. Yahaya Tankari a indiqué que la tenue de cet  atelier vient à point nommé, car il permettra aux uns et aux autres de mieux maîtriser les concepts de démocratie et de l’Etat de droits, mais aussi et surtout de cerner la limite des droits que nous confère la Constitution de la 7ème République.
Parlant des mouvements survenus à Niamey au cours de l’année scolaire écoulée, M. Yahaya Tankari a souligné que cela nous recommande de sensibiliser l’ensemble des acteurs sur l’exercice de la liberté individuelle et  collective au sein de nos différentes structures syndicales. La Constitution du 25 novembre 2010, a-t-il précisé, reconnait et garantit la liberté d’association, mais fixe aussi le cadre réglementaire de l’exercice de cette liberté.
Le secrétaire général de la région de Dosso a invité les participants à cet atelier à suivre avec attention les différents thèmes qui leur seront présentés afin d’en tirer le meilleur profit et d’être les citoyens responsables et modèles qu’exige toute démocratie.
Auparavant, le secrétaire général du comité directeur de l’USN, M. Annas Djibrilla, a souligné que la présente rencontre cadre parfaitement avec la vision de l’Union des Scolaires Nigériens et la volonté du comité directeur qui s’inscrit dans une démarche constructive et évolutive. M. Annas Djibrilla a longuement parlé de la lutte menée par les scolaires nigériens pour l’avènement de la démocratie. Cet atelier doit aider les dirigeants  de l’USN à mener à bien leur mission, mais aussi les édifier sur certaines réalisations, a-t-il indiqué,  avant de souhaiter qu’au sortir de cet atelier, les participants soient outillés sur les thèmes qui seront développés dans l’optique de crédibiliser davantage l’USN en vue de répondre aux besoins des militants.  
Le président de la coalition Niger D’abord Kishin Kassa, M. Ghali Djibrilla, a souligné pour sa part que le choix du thème ‘’responsabilité syndicale au sein de l’Union des Scolaires Nigériens’’  se justifié bien au vu des récents évènements survenus au cours de l’année 2013-2014. En effet, a-t-il notifié, s’il est vrai que les revendications des scolaires sont légitimes, il n’en demeure pas moins que les méthodes utilisées pour leur trouver des solutions ne sont pas appropriées.
Aussi, a souligné le président de la coalition Niger d’abord KISHIN KASSA, cette forme d’expression est à déplorer, voire à condamner. ‘’Plus jamais ça’’, et pour qu’il en soit ainsi, a-t-il indiqué, il faut un engagement citoyen de tous les acteurs en général, et en particulier des militants de l’USN qui est un vivier des futurs dirigeants du pays.
Mahamane Amadou /ONEP Dosso


22 octobre 2014
Source : http://lesahel.org/