Ressources naturelles

«À travers cette rubrique nous souhaitons recueillir et rendre accessibles les informations et connaissances disponibles sur les ressources du Niger. Nous souhaitons proposer une nouvelle politique de gestion de ces ressources profitable au développement du Niger. Nos idées sont soumises au débat à travers vos commentaires et seront d’autant plus riches.»

Pour consulter la présentation détaillée de la rubrique et connaître le planning des publications, cliquez ici.

Analyse critique de la politique énergétique actuelle du Niger

Lorsque l’on analyse la politique énergétique menée au Niger jusqu’ici il en ressort un point positif. C’est le barrage de Kandadji. Certes il n’est pas encore finalisé. Certes sa capacité initiale a été revue à la baisse. Certes son financement a été démesurément long. Mais il faut reconnaître que Kandadji c’est d’abord le fruit d’une persévérance.

Bilan énergétique du Niger

1.     Bilan énergétique global

La consommation globale en énergie primaire du Niger s’est établie à environ 2,6 millions de tep en 2000. La consommation par tête, 0.242 tep par habitant, est l’une des plus faibles du monde.

Matières premières : comment profiter d’un boom ?

Ressources NaturellesLa politique minière d’un pays vise à assurer, d’une part, le maximum de recettes en p

Construire par la science: Que faudrait-il attendre de l’enseignement supérieur et la recherche au Niger ?

La recherche permet le développement de la connaissance scientifique et technologique. Les efforts de recherche à travers le monde ont permis au cours des siècles passés des avancées considérables dans différents domaines et participé à la construction des pays. L’enseignement supérieur, pour sa part, permet de former des ressources humaines de haut niveau. Il renforce les performances d’un pays en termes de ressources humaines et de capacités économiques, notamment. La recherche et l’enseignement supérieur sont aujourd’hui indispensables pour le développement et l’essor de nos sociétés. Nous avons tenté dans cet essai de discuter, dans le cas du Niger, les rôles importants que pourraient jouer l’enseignement supérieur et la recherche pour contribuer à la résolution de plusieurs défis actuels. Notre approche n’est pas exhaustive et tente de mettre en exergue des éléments de réflexions importants parmi d’autres.

Présentation de rubrique : Ressources Naturelles

Producteur majeur d’uranium 1, le Niger recèle également, en son sous-sol, d’or, de fer, de charbon, de calcaire, de phosphate, de gypse, d’étain, de sel, de pétrole, de gaz 2… Le Niger a en outre, malgré les sécheresses et la désertification, un potentiel hydrologique appréciable et regorge d’immenses nappes d’eau fossiles3. Aussi le Niger est situé dans l’une des zones les plus ensoleillées du globe 4 et dispose d’un gisement éolien non négligeable 5. Le Niger possède également un cheptel conséquent 6 et peut compter sur des gisements considérables de terres arables, récupérables ou aménageables 7.

En un mot le Niger est un pays riche en ressources naturelles, qu’elles soient minières, énergétiques, agricoles ou hydriques. Mais force est de constater que ces ressources demeurent mal connues ou inexploitées, sous-exploitées ou mal exploitées. Les retombées issues de leur exploitation sont souvent inefficacement utilisées et dans une totale opacité. Bref toutes ces ressources profitent peu au Niger et à la majorité des nigériens.

Présentation de rubrique : Science et Action

La rubrique Science et Action traite de l’enseignement supérieur et la recherche au Niger. L’enseignement supérieur intègre l’acquisition de concepts et de connaissances avancés, d’outils méthodologiques et, dans une certaine mesure de compétences professionnelles.
Syndiquer le contenu