Ressources naturelles

«À travers cette rubrique nous souhaitons recueillir et rendre accessibles les informations et connaissances disponibles sur les ressources du Niger. Nous souhaitons proposer une nouvelle politique de gestion de ces ressources profitable au développement du Niger. Nos idées sont soumises au débat à travers vos commentaires et seront d’autant plus riches.»

Pour consulter la présentation détaillée de la rubrique et connaître le planning des publications, cliquez ici.

Perspectives d’un système durable de gestion des déchets urbains

Image recyclageLes centres urbains du Niger, avec Niamey à leur  tête souffrent d’insuffisances sur toute la chaîne de gestion de déchets depuis la précollecte jusqu’au transfert et l’élimination. A ce jour, à l’exemple de Niamey,  le premier élément de la filière de gestion de déchet, à savoir l’évacuation, n’est présentement couvert qu’à 40%, et cela à quel coût ? Dans les autres communes urbaines du pays, le taux de couverture de collecte de déchets est en deçà de 30%. L’intervention de la société civile et du secteur privé a accru le taux d’évacuation des déchets au niveau des ménages, mais ceci a malheureusement facilité le développement des dépotoirs sauvages tout en réduisant la capacité de collecte municipale. La présence en milieu urbain de nombreux points de décharges publiques et sauvages montre les limites des systèmes actuels d’évacuation et de stabilisation (mise en décharge ou en enfouissement) tels que pratiqués par nos municipalités. Le problème de fonds s’articule autour de deux questions fondamentales : qu’en est-il vraiment ? Qu’est-ce qui doit être entrepris ? Ces deux questions invitent les forces de décision sur ce sujet, sous la vigilance d’une population avertie, à se demander : si la question des déchets reste toujours un sujet de débats et d’actions institutionnelles, législatives, politiques, avant de revenir au municipale tout en restant une inquiétude populaire, pourquoi nous n’arrivons pas à lui faire valoir pratiquement et définitivement toutes ses dimensions ?

Pr Albert Wright rend hommage au Pr Abdou MOUMOUNI DIOFFO

 


Pr Albert-Michel WRIGHT

 

         Ingénieur Héliotechnicien à la retraite

         Ancien Chef du Département des Enseignements Généraux à l’Ecole des Mines, de l’Industrie et de la Géologie (EMIG)

         Ancien Ministre d’Etat de la République du Niger,

         Ancien Directeur Général de l’Office de l’Energie Solaire du Niger : ONERSOL.

Témoignage du Pr Albert-Michel WRIGHT, élève d’Abdou MOUMOUNI DIOFFO, en classe de Mathématiques Élémentaires du Lycée National de Niamey, puis son collaborateur à l’ONERSOL avant de lui succéder comme Directeur Général. 

Avril 2009.


Les Energies Renouvelables dans l’espace Ouest Africain

 


Pr Albert-Michel WRIGHT

 

         Ingénieur Héliotechnicien à la retraite

         Ancien Chef du Département des Enseignements Généraux à l’Ecole des Mines, de l’Industrie et de la Géologie (EMIG)

         Ancien Ministre d’Etat de la République du Niger,

         Ancien Directeur Général de l’Office de l’Energie Solaire du Niger : ONERSOL.

Communication préparée pour le séminaire de Saint-Louis du Sénégal : Université Gaston Berger, du 28 au 30 Mai 2009.


Pr Albert Wright répond à Sahel Sciences

 


Pr Albert-Michel WRIGHT

 

         Ingénieur Héliotechnicien à la retraite

         Ancien Chef du Département des Enseignements Généraux à l’Ecole des Mines, de l’Industrie et de la Géologie (EMIG)

         Ancien Ministre d’Etat de la République du Niger,

         Ancien Directeur Général de l’Office de l’Energie Solaire du Niger : ONERSOL.

Réponses au questionnaire du Bimensuel Sahel-Sciences : S.Sc.

Niamey le 7 Avril 2007.


 

Bilan énergétique et perspectives pour une politique énergétique ambitieuse au Niger

EnergieRésumé

Quelle est la situation énergétique au Niger ? Quels sont les acquis à consolider et les priorités à souligner ?

Pistes de réflexion pour une politique énergétique ambitieuse

L'analyse critique de la politique énergétique nigérienne a permis d'identifier clairement les raisons de son échec.

Syndiquer le contenu