Informations en continu

Sabotage du pipeline à Zinder : Enquête en cours et appel à la vigilance des Nigériens

Nigerdiaspora - 22/06/2024

Zinder, Niger - Dans la nuit du 16 au 17 juin, alors que la population nigérienne se préparait à célébrer la fête de la Tabaski, un acte de sabotage a secoué la région de Tesquer, située à plus de 300 kilomètres de Zinder. Entre les points de station 2 et 3, le pipeline transportant le pétrole brut destiné à l'exportation a été endommagé, entraînant un déversement sur plus de 370 mètres de long et 15 mètres de large. Cet acte de vandalisme a provoqué une marée noire qui menace l'écosystème local.

L'impact environnemental important. Les habitats naturels ont été engloutis par le pétrole, causant la mort de milliers d'oiseaux et détruisant de nombreuses espèces végétales.

Les autorités régionales ont réagi rapidement. Le Conseil régional de sécurité (CRS) de Zinder, accompagné de cadres techniques, s'est immédiatement rendu sur les lieux, rejoint par une équipe conjointe du ministère du Pétrole et de l'Environnement, ainsi que par des experts chinois et locaux de la société WAPCO.

Le gouverneur de la région de Zinder, le Colonel Issoufou Labo, premier responsable de la région, a exprimé son désarroi face à cette catastrophe écologique. Il a promis que les auteurs de cet acte seront sévèrement punis. « La loi, dans toute sa rigueur, sera appliquée sans pitié aux auteurs et complices de ces actes », a-t-il déclaré.  

Le procureur de la République, Ousmane Baydo, spécialisé en matière de lutte contre le terrorisme et la criminalité transnationale organisée, s'est également déplacé sur les lieux. « Le parquet du pôle judiciaire de lutte contre le terrorisme a fait le déplacement pour recueillir les indices matériels et les témoignages nécessaires. Chaque acte criminel laisse des traces, et nous avons déjà des éléments précieux pour identifier les responsables », a-t-il affirmé.

Des menaces ont été proférées par un groupe terroriste qui a revendiqué cet acte, et les autorités ont déjà identifié certains suspects, bien que certains ne soient pas sur le territoire national. L'enquête se poursuit pour démasquer tous les complices impliqués.

Un système de drainage a été rapidement mis en place pour collecter le pétrole déversé et le stocker dans des citernes prévues à cet effet. Avant de quitter la zone le Colonel Issoufou Labo et sa délégation ont visité la station de valve numéro 8, située à une vingtaine de kilomètres du lieu de l'attentat, pour encourager les forces de sécurité locales.

De retour à Gouré, la délégation a participé à la prière du vendredi, où les fidèles ont récité la Fatiha, implorant Allah de protéger le Niger de ses ennemis internes et externes. 

Appel à la Vigilance des Nigériens !

Face à cette situation, les autorités nigériennes appellent à une vigilance accrue de tous les citoyens. La collaboration de la population est essentielle pour prévenir de futurs actes de sabotage et protéger les infrastructures vitales du pays.

« La vigilance de chaque Nigérien est sollicitée pour veiller à la sécurité de nos installations et signaler tout comportement suspect aux autorités compétentes », a souligné le gouverneur de Zinder.

Cet acte de sabotage sur le pipeline à Zinder est un revers significatif pour le Niger, tant sur le plan environnemental qu'économique. Les autorités nigériennes, en collaboration avec des experts locaux et chinois, sont déterminées à réparer les dégâts et à poursuivre les responsables de cet acte criminel. La mobilisation rapide et l'engagement des autorités montrent leur volonté de protéger les richesses du pays et de garantir la sécurité de ses infrastructures.

Boubacar Guédé (Nigerdiaspora) 

Situation sécuritaire dans la région de Tillabéri: le gouvernement condamne la déclaration du " Comité Union Tillabéri ", le coordinateur de l'association interpellé

Actuniger Société - 03/05/2023


Dans un communiqué dans la soirée du mardi 02 mai 2023 le gouvernement a réagi à la déclaration publique de l'association "Comité Union Tillabéri Pour la paix, la Sécurité et la Cohésion Sociale" du 29 avril dernier dans laquelle les auteurs ont affirmé que, "Le déploiement des Forces étrangères notamment françaises sur les frontières du Burkina Faso et du Mali à partir de notre territoire avec à leurs côtés les mercenaires Tchadiens est fait dans la perspective de lancement d’attaque contre ces deux pays frères et amis". Pour le gouvernement, "ces allégations ne peuvent être tolérées au nom de la liberté d’expression ou d'associations" et a donc décidé de saisir la justice. Selon les informations confirmées par les responsables de l'association, son coordinateur Amadou Arouna Maiga a été interpellé ce même mardi par la Police judiciaire (PJ).

{loadposition pub1}

Forum PRESASS 2023: les grandes tendances de la saison des pluies 2023 pour les zones soudanienne et sahélienne révélées

Actuniger Société - 01/05/2023

Le Palais des Congrès de Niamey a abrité le vendredi 28 avril 2023, l'édition 2023 du Forum annuel de présentation des résultats  des Prévisions Saisonnières des caractéristiques Agro -hydro-climatiques de la grande saison des pluies pour les zones Soudanienne et Sahélienne (PRESASS-2023) à l'initiative du Centre Climatique Régional pour l'Afrique de l'Ouest et le Sahel (CCR- AOS AGRHYMET) et du Centre africain des applications météorologiques pour le développement (ACMAD) en collaboration avec plusieurs institutions et partenaires. Les prévisions saisonnières révèlent une saison des pluies 2023 globalement moyenne à humide attendue au Sahel, avec des dates de démarrage précoces à normales, des dates de fin tardives à normales, des séquences sèches moyennes dans la partie Ouest et à tendance plus longues dans la partie Est et des écoulements globalement excédentaires à moyens dans les principaux bassins fluviaux du Sahel.

{loadposition pub1}

Syndicate content